Hausse des idées suicidaires chez les jeunes filles

426
0
Partagez :

Deux études récentes prouvent que les idées suicidaires sont en hausse chez les jeunes femmes, et ce partout au Québec. Le Centre de prévention du suicide de Saguenay (CPS 02) ne peut expliquer les causes derrière ces chiffres alarmants.  

 L’enquête de l’Institut national de santé publique du Québec menée entre 2020 et 2021 révèle que plus de 10 % des adolescentes âgées de 15 à 19 ans ont eu des envies suicidaires sérieuses. Pour le centre de prévention saguenéen, les activités de sensibilisation ne cibleront pas une clientèle plus qu’une autre, et ce malgré le dévoilement de la recherche. 

« Que ce soit un suicide ou une tentative, c’est toujours un de trop », affirme la superviseure des services de communication, Claudia Tremblay. Le CPS 02 offrent des services en ligne et au téléphone pour les personnes en détresse et leur famille, inquiète ou endeuillée. 

Interrogée sur les raisons pour lesquelles les jeunes femmes ont davantage d’idées suicidaires, l’équipe du CPS 02 ne peut répondre qu’en affirmant qu’il faut encourager la sensibilisation et leur faire comprendre l’importance de parler. 

« C’est certain que pendant la Semaine de la prévention du suicide, nous doublons d’effort sur le terrain pour rejoindre le plus de gens possible et potentiellement les sauver », souligne Mme Tremblay. 

 Et les hommes ? 

Même si l’étude met en lumière la problématique chez les jeunes femmes, les chiffres chez les hommes sont tout aussi inquiétants. Selon le rapport de l’INSPQ, on compte trois fois plus de suicides chez les hommes que chez les femmes.  

Depuis plus de deux ans, le Centre de prévention du suicide du Saguenay offre un service de discussion en groupe ou en solo, pour les hommes âgés de 18 ans et plus. « Vu la problématique, on leur amène des outils et on les encourage à ne pas hésiter de parler, c’est aussi simple qu’un comment ça va », explique le superviseur des services de prévention, incluant le service de groupe d’entraide et de soutien pour hommes, Vincent Bouchard. 

Vincent Bouchard rencontre régulièrement les hommes pour discuter de leur santé mentale. (Photo: Corinne Krusa)

La fin de la Semaine de la prévention du suicide sera tout autant axée sur la sensibilisation et la discussion. Le CPS 02 tiendra une levée de fonds avec son gala de lutte, le vendredi 10 février 2023. 

Partagez :
Avatar photo