Démarches pour immortaliser deux personnalités politiques marquantes

279
0
Partagez :

La Ville analyse actuellement le dossier en profondeur. (Photo Xavier Savard)

 

Le nom de deux figures emblématiques de la région, soit Marc-André Bédard et Francis Dufour, pourraient être immortalisé prochainement par la ville de Saguenay.  Une demande a été déposée récemment par la Société nationale des Québécoises et Québecois du Saguenay-Lac-Saint-Jean (SNQ). 

Selon le président de la SNQ, Magella Archibald, il est évident qu’il faut rendre hommage « à ces deux personnages si significatifs et si marquants pour la région et pour le reste du Québec. » 

Francis Dufour a été le dernier maire de la ville d’Arvida avant qu’elle soit fusionnée à celle de Jonquière. Il est devenu par la suite député pour le Parti québécois dans la circonscription de Jonquière pendant plus de 10 ans. 

Bédard, quant à lui, a été vice-premier ministre du Québec, ministre de la Justice et député à l’Assemblée nationale du Québec. Malgré ses nombreuses obligations, il aura toujours su s’occuper du développement de sa région d’origine, selon M. Archibald.

Afin de perpétuer la mémoire de ces deux hommes, tous les deux décédés il y a de cela quelques années déjà, la SNQ tente désespérément de négocier avec la Ville afin de trouver une solution.  

« Il ne faut pas qu’ils tombent dans l’oubli. Ce qu’on aimerait, ce serait au moins une considération. Qu’ils examinent au moins le dossier, ajoute Magella Archibald. On avait pensé à renommer la bibliothèque d’Arvida par le nom de M. Dufour. Il aimait énormément lire. » 

 

Un dossier qui tarde 

L’idée ne date pas d’hier selon le président de la SNQ. « On avait déjà fait des demandes quand Josée Néron était encore la mairesse. Elle semblait très ouverte à la discussion, mais depuis qu’elle n’est plus là, le dossier traine pas mal. »  

Le président de l’arrondissement de Jonquière, Carl Dufour, reste légèrement sceptique pour l’instant. Il reconnait l’importance de ces deux personnes, mais il faut rester objectif selon lui. 

« Ce n’est pas la première demande que l’on reçoit. Il y a la famille de Jean-Louis Fay, un autre grand maire d’Arvida, qui est venu nous faire une demande similaire. Si on s’embarque dans un processus comme celui-là et qu’on dit oui à un, il va y avoir des mécontents. On essaye de préserver ça le plus neutre possible dans le cas de Francis Dufour. » 

Dans le cas de Marc-André Bédard, il y aurait un peu plus d’avancement de son côté, mais encore là, rien de concret d’après les dires du président de la commission des arts, de la culture et du patrimoine, Marc Bouchard. 

« J’ai pu poser mes questions, je sais que le dossier est encore en cours d’analyse pour M. Bédard. On a du personnel spécialisé en urbanisme qui regarde actuellement la meilleure option selon le curriculum vitae de la personne. On devrait avoir des nouvelles dans les prochaines semaines. » 

De son côté M. Archibald s’attend à pouvoir s’entretenir avec l’actuelle mairesse, Julie Dufour, très prochainement. 

Partagez :