Lancement de la 5e édition d’Une pose pour le rose

267
0
Partagez :

La campagne Une pose pour le rose chargera 20$ pour chacune des photos. (Photo : Courtoisie)

La campagne Une pose pour le rose a lancé sa 5e édition qui aura lieu entre les 15 et 23 avril. L’objectif de l’événement est d’amasser 275 000 $ pour lutter contre le cancer du sein.

« À la dernière édition, on était de retour après deux ans de pandémie et l’on avait 135 photographes bénévoles. Cette année, on en invite 150 et l’on espère que les gens vont être généreux avec les dons », a affirmé la fondatrice d’Une rose pour le rose, Marilyn Bouchard.

Cette année, plusieurs femmes âgées de 18 ans et plus qui ont le cancer ou sont en phase de guérison sont invitées à se faire photographier par un professionnel pour un montant de 20$. Au total, la campagne s’attend à photographier 100 femmes. Les séances se dérouleront jusqu’au 23 avril pour faire de la sensibilisation auprès la population québécoise.

« Avec les photographies, on veut également valoriser l’estime de soi des femmes parce qu’on sait qu’elles vivent une situation difficile. On veut qu’elles s’assument avec leur beauté auprès de leurs proches », a mentionné la fondatrice de la campagne.

Cette année, les fonds iront à la Société canadienne du cancer comme les autres éditions. « Nous sommes contents de pouvoir collaborer avec la campagne pour une cinquième année de suite. Les fonds amassés nous aident à faire de la recherche pour lutter contre le cancer », a évoqué la gestionnaire principale à la Société canadienne du cancer, Renée Gosselin.

Principal partenaire de l’événement, l’entreprise saguenéenne Mode Choc jouera également le rôle de présentateur de la 5e édition. Pour montrer son soutien, la compagnie collabore avec la Société canadienne du cancer en offrant des vêtements et des accessoires aux citoyens au Québec.

En 2021, la Société canadienne du cancer a investi plus de 10,3 M$ dans la recherche du cancer du sein. (Photo : Société canadienne du cancer)

À la première édition, la campagne visait un objectif de 3000 $. Depuis son existence, Une pose pour le rose a amassé des fonds pour un total de plus d’un million de dollars.

« Quand j’ai fondé cette campagne, je n’imaginais pas qu’elle allait prendre de l’expansion à travers la province. Donc, quand je vois qu’on a ramassé plus d’un million en argent, j’étais vraiment surprise, mais très enjouée », a indiqué Mme Bouchard.

Partagez :