Le service de biblioscope victime de son succès

448
0
Partagez :

L’astronomie est la science des astres, des corps célestes et de la structure de l’univers.
(Photo : Patrice Maltais)

Implanté à l’été 2022, le service de biblioscope dans les bibliothèques de Saguenay est victime de son succès. Les délais d’attente pour l’emprunt d’un télescope varient entre 7 et 18 mois selon les arrondissements. À Jonquière, il faut attendre près d’un an et demi pour pouvoir admirer les étoiles.

« Le succès de ce programme est assez fracassant, comme en témoignent les longues listes d’attente », affirme le porte-parole de la Ville de Saguenay, Dominic Arseneau.

Selon M. Arseneau, la durée de l’emprunt de deux semaines permet aux adeptes de l’espace de vivre pleinement leur expérience d’observation en s’adaptant aux conditions météorologiques.

Au départ, le programme ne comptait que quatre télescopes, soit un par bibliothèque. Saguenay a rapidement été contrainte de s’en procurer cinq autres pour un total de neuf télescopes, répartis dans les différentes bibliothèques. Ce projet est possible grâce à un partenariat avec le club d’astronomie Sirius.

La répartition des télescopes et les délais d’attente pour l’emprunt selon les bibliothèques de Saguenay.

L’astronomie gagne en popularité

Le président du club et instigateur du projet biblioscope,  Michel Maillé, note une augmentation des adhésions depuis le début de la pandémie. Les télescopes proviennent de son club et sont gratuits à l’emprunt.

Le coût de l’équipement freine beaucoup de personnes qui désirent découvrir l’astronomie. C’est ce qui explique la forte demande selon lui.

« Ce qu’on apporte, c’est notre expertise. La Ville achète les télescopes, mais le club s’occupe des réparations et de l’entretien », affirme l’homme passionné par l’espace.

Il propose d’ailleurs une solution aux adeptes impatients d’admirer les merveilles de l’univers. Ils peuvent adhérer à la Fédération des autonomes amateurs du Québec et ainsi louer des télescopes à leur guise.

Les télescope prêtés par les bibliothèques de Saguenay valent près de 500 $. (Photo : courtoisie)

Contribuer à la pratique de l’astronomie

Le club d’astronomie Sirius vient tout juste de conclure un partenariat avec la SÉPAQ des Monts-Valin afin de faciliter l’observation des étoiles. Les membres du club ont désormais accès au pavillon d’accueil en tout temps et possèdent la clé pour aller se réchauffer pendant la nuit.

Partagez :
Andréa Maheux