Les histoires de l’époque, toujours indémodables

444
0
Partagez :
Les classiques comme Roméo et Juliette vont toujours avoir un auditoire chaleureux.

Les classiques comme Roméo et Juliette vont toujours avoir un auditoire chaleureux.

Shakespeare, Sophocle et Molière sont trois hommes qui ont marqué les différentes générations avec leurs pièces. Leurs histoires sont, pour la société actuelle, des références, mais surtout d’indémodables classiques. Finalement, pourquoi sont-elles encore si populaires?

La professeure de littérature au Cégep de Jonquière, Chantale Dubé, croit que les productions littéraires apportent une réflexion à son lecteur sur des émotions qui s’opposent. D’après elle, c’est ce qui fait le charme de ces œuvres et les rend intemporelles.

Selon elle, Shakespeare et Sophocle n’ont pas seulement écrit des chefs-d’œuvre, ils ont su imager la complexité humaine. « Leurs écrits présentent également des personnages qui portent en eux de fortes contradictions », déclare Mme Dubé.

Certains disent que William Shakespeare a inventé l’adolescence. Juliette est une jeune fille de 14 ans et Roméo, un jeune homme de 16 ans. « Dans l’histoire, on est un enfant et on est un adulte. L’adolescence n’existe pas […] Roméo et Juliette c’est l’adolescence, c’est l’insouciance », relate l’ancien directeur artistique de La Fabuleuse Histoire d’un Royaume et metteur en scène de l’opéra Roméo et Juliette, Louis Wauthier. Dans le conte de Shakespeare, leur amour passionnel ne dure qu’une semaine.

Chantale Dubé et Louis Wauthier s’entendent pour affirmer que les thèmes de ces pièces tels que l’amour et les tragédies rendent les œuvres universelles. « Pourquoi, mais parce que c’est l’amour! C’est toujours actuel, c’est les premiers amours », relate le metteur en scène en parlant de l’histoire des deux amoureux.

Revoir des classiques

Les adeptes de littératures sont prêts à voir et revoir les diverses versions des histoires de l’époque, que ce soit du cinéma à l’opéra, en passant par la comédie musicale et le théâtre. Ces prestations sont revisitées pour se rapprocher du monde actuel.

Malgré la popularité sans fin de ce récit, certaines productions sortent de l’ordinaire et réinventent le classique. C’est d’ailleurs ce que Louis Wauthier a voulu faire avec sa pièce. « J’ai voulu que cet opéra soit contemporain, moderne », s’exprime-t-il. Ce côté actuel s’est retrouvé dans les costumes de la majorité des artistes, les membres du chœur étant habillés en jeans.

« En fin de compte, c’est vous, c’est moi, c’est nous qui rêvons et qui, après des siècles, réécrivons ces histoires à travers différents moyens de diffusion », conclut Chantale Dubé.

Partagez :