Le Venturi vise la certification provinciale

233
0
Partagez :

Sébastien Masias, directeur technique du club de soccer le Venturi , assure qu’obtenir la certification provinciale ouvrirait des portes à beaucoup de joueurs. (Photo : Jean Rémond)

Déjà certifié à l’échelle régionale, le club de soccer le Venturi souhaite aller plus loin. Des démarches ont été entamées pour obtenir une certification provinciale, qui permettrait aux joueurs de jouer dans le calibre AAA.

Par l’intermédiaire de ce processus, en association avec l’Association régionale de soccer (ARS), le club pourrait proposer à ses joueurs de participer au programme « Ligue de développement provinciale », plus communément appelé AAA.

Un processus exigeant

« Ce programme comprend les meilleures joueuses et joueurs de U15 à U17. Sans la certification provinciale, nous ne pouvons pas le proposer », précise le directeur technique et entraîneur du Venturi, Sébastien Masias. 

Mais le processus de certification est exigeant pour le club. «  La période s’étend du 31 août 2023 au 1er janvier 2025 », complète Sébastien Masias. À cette date, si tout est en règle, le club obtiendrait la certification provinciale, ce qui serait une première dans la région. « Nous devons remplir une charte qui prouve notre capacité à encadrer les jeunes et la Fédération viendra nous contrôler », énumère l’entraîneur.

« Il faut bien comprendre que nous ne faisons pas cette demande au hasard », précise Sébastien Masias. Il poursuit en expliquant qu’une « vraie logique de développement en est à l’origine. En 2020, les arrondissements de Saguenay ont fusionné en un seul club, le Venturi, qui compte aujourd’hui près de 4500 joueurs à l’année. Nous avons ensuite continué à faire évoluer nos joueurs en Ligue de développement interrégionale (LDIR ou AA), et maintenant nous visons plus haut »

S’entraîner plus fort

Reste que ces ambitions seraient impossibles sans le stade flambant neuf qui accueille aujourd’hui le club. « Le stade de soccer de Saguenay a ouvert ses portes en 2022, avant nous étions dans un simple gymnase. Sans cette infrastructure, nous n’aurions jamais aspiré à la certification provinciale », affirme Sébastien Masias.

Pour espérer être sélectionnés en LDP, les joueurs devront s’inscrire dans des camps d’entraînement. Ces derniers débutent en octobre prochain et les premiers matchs en avril. L’Association régionale de soccer fera ensuite sa sélection. 

Une étape clef pour les joueurs désireux d’évoluer. Parmi eux, Émile Bussière, 15 ans, membre du Venturi. « Nous ne pouvons pas rester en LDIR, nous devons évoluer pour continuer notre progression. C’est vrai que ça met une certaine pression, mais c’est nécessaire, alors nous nous entraînerons plus fort pour réussir », conclut-il avec détermination. 

Partagez :