Le CFP ouvre ses portes aux futurs enseignants

131
0
Partagez :

Plusieurs personnes se sont présentées, mardi, à la journée portes ouvertes du Centre de formation professionnelle de Jonquière (CFP) pour en savoir davantage sur les postes d’enseignants disponibles. Le directeur du CFP de Jonquière, Carl Lévesque, mentionne que la journée a dépassé leurs attentes.

Dans les deux dernières années, le recrutement de professeurs a été hasardeux. Les mois antérieurs ont été pires, puisqu’aucune personne n’est venue porter son curriculum vitae au CFP de Jonquière. Dans la journée de mardi, plusieurs personnes du milieu du travail sont venues visiter le centre de formation. « Ça a été une très belle journée, nous sommes agréablement surpris. Je suis convaincu qu’on a trouvé quelques perles rares. Il a eu environ 15 personnes qui ont montré leur intérêt pour les postes libres », a mentionné Carl Lévesque.

Présentement, plusieurs départements manquent de professeurs. En réfrigération, un seul poste est comblé sur les trois. Le directeur fait remarquer que lorsque le taux de chômage est bas comme présentement, les gens se dirigent vers le milieu du travail plutôt que l’enseignement en raison des meilleures conditions d’emploi. « Du côté monétaire, on n’est pas compétitif, a-t-il dit. Les salaires sont beaucoup plus élevés sur le marché du travail qu’ici. »

Carl Lévesque souhaite que davantage de personnes viennent visiter le centre de formation professionnelle pour les inciter à venir enseigner. Photo : Justin Vallée

Un besoin urgent de trouver

L’annonce du gouvernement dans les dernières semaines de mettre en place des formations accélérées en construction est venue bousculer le CFP. Le centre de formation n’est pas certain de pouvoir donner les formations s’il ne trouve pas des professeurs rapidement. « On n’a aucun problème avec les demandes. On en a eues 270 pour 44 places, mais il faut avoir des personnes pour leur enseigner », a mentionné le directeur.

Le manque criant de main-d’œuvre en charpenterie, plomberie, réfrigération et électricité est aussi apparent dans le milieu scolaire où les centres de formation doivent faire des pieds et des mains pour trouver des enseignants.

Partagez :
Avatar photo