Moins d’étudiants au rendez-vous en Art et technologie des médias pour l’automne 2024

1326
0
Partagez :

L’institution collégiale mise sur le deuxième tour pour aller chercher des étudiants qui auraient « peut-être changé d’idée ». Crédit photo : Amélie Harvey

Alors que le 2e tour se termine sous peu, l’École supérieure en Art et technologie des médias enregistre une baisse significative du nombre d’inscriptions.

Amélie Harvey

En ATM, le taux d’inscriptions a chuté de 17% en techniques de production cinématographiques et télévisuelles (TCT), soit 36 demandes en moins. Pour ce qui est de technique de communication dans les médias (TCM), l’écart est plus présent, avec 20%, soit 41 demandes d’admission en moins.

Le directeur adjoint des études et de la vie étudiante en ATM, Jaky Fortin, explique cette baisse par plusieurs facteurs. « C’est certain que la crise des médias a un impact sur le nombre d’inscriptions, mais plusieurs autres facteurs sont à prendre en considération. Si on était capable de mettre le doigt sur la cause, on appliquerait les solutions », a-t-il ajouté.

Un portrait plus général

Dans l’ensemble du Cégep, c’est plutôt le contraire, il y a une hausse de 5% du nombre d’inscriptions, ce qui réjouit le directeur des études du Cégep de Jonquière, Mario Julien. « C’est une légère augmentation qui se prend bien, on a plus d’étudiants internationaux », renchérit-il.

Un nouveau programme qui a la cote

C’est le nouveau programme en ATM, production 3D et synthèse d’images qui est le plus populaire auprès des futurs étudiants. Ce programme se concentre sur l’animation de dessins animés et de jeux vidéo, en particulier sur la troisième dimension.

« On a 70 demandes d’inscriptions, alors que notre plan initial était d’en prendre 40. On l’a changé pour prendre 60 inscriptions », a témoigné Jaky Fortin.

Des stratégies pour séduire la clientèle

Publicité sur les réseaux sociaux, dans les médias, le Cégep tente le tout pour le tout afin d’attirer de nouveaux étudiants au sein de son établissement.

Le directeur des études, Mario Julien, mise sur l’importance des journées d’information scolaire, à l’automne et à l’hiver. « À l’automne, on fait une journée d’information et de découvertes pour les cinquièmes secondaires et à l’hiver, c’est pour les quatrièmes secondaires, on sème une graine d’intérêt ».

Jaky Fortin, mise également sur la relation à établir avec les conseillers d’orientation, il invite ceux-ci à prendre connaissance de « ce qu’offrent les programmes ».

Depuis 2011, le nombre de places offertes en TCT a augmenté, passant de 115 à 170.    Crédit photo : Amélie Harvey

Jaky Fortin demeure confiant pour la suite, « on sème des graines un peu partout, quand ça va pousser, ça va faire un beau potager », conclut-il.

Les inscriptions pour le deuxième tour sont toujours en cours et se termineront le premier mai prochain.

 

 

Partagez :