Journalistes

  • Photo Amandine Rossato

    Amandine Rossato

    Souriante et enthousiaste dans tout ce qu'elle entreprend, la jeune Juillanaise (Pyrénées françaises) de 20 ans est en troisième année de Technique de communication dans les médias option journalisme au Cégep de Jonquière. Motivée, elle est prête à tout pour atteindre son objectif de carrière : devenir reporter à l'international. Sa passion pour le voyage et l’anthropologie font d’elle une future globe-trotteuse déterminée. Bien rodée dans l'écriture depuis sa tendre enfance, elle aime partager à travers des articles, des poèmes ou encore des photographies. Amandine est une amoureuse de la nature ! La protection de l'environnement et de la faune sont ses domaines de prédilection. Avant de venir en Art et technologie des médias à Jonquière, Amandine a d'abord obtenu son baccalauréat français en section littéraire, puis a continué sa formation avec un diplôme universitaire de technologie en journalisme, à Vichy. Ses nombreux stages en journalisme (La Dépêche du midi, la Nouvelle République des Pyrénées, Sud-Ouest et Libération) lui ont permis d'acquérir des compétences solides qu'elle compte perfectionner à travers La Pige.
  • Andréa Maheux

    Andréa Maheux

    Native de Sherbrooke, Andréa Maheux, 20 ans, avait l’intention de laisser sa trace à l’École Supérieure en Art et technologie des médias et l’a bel et bien fait. Maintenant à sa troisième et dernière année dans l’établissement de Jonquière, la jeune femme ne finit plus de surprendre. Sa grande passion pour l’écriture l’a mené vers son champ d’étude en journalisme, où elle s’accomplie et s’épanouie pleinement. Celle qui vient d’autoéditer son tout premier roman, intitulé « Divergente », croit en l’importance de sensibiliser davantage la population sur les maladies mentales. Le trouble de la personnalité limite étant le sujet phare de son recueil, elle espère un jour pouvoir faire une différence pour toutes les personnes vivant avec ces mêmes maux. Andréa souhaite également toucher le public en relatant d’importants phénomènes de société, qui passent parfois sous silence. Pour elle, le journalisme lui donne une voix pour exprimer clairement ses idées et son opinion, ce qui ne l’a fait reculer devant rien. Proche de ses émotions, elle désir amener plus de couleur et de vivacité à son futur métier.
  • Avatar photo

    Nickolas Bergeron

    Polyvalence est le mot d’ordre chez Nickolas Bergeron. Élevé à Farnham, il y a découvert la passion du journalisme en secondaire 3 grâce à son enseignante de français. À 19 ans, il a déjà accumulé une tonne d’expérience dans le domaine. Il couvre les activités des Saguenéens de Chicoutimi pour le Journal de Québec depuis le printemps 2022, sans oublier sa contribution au balado de tennis, Sur la ligne. Au printemps 2021, il crée la page Facebook Le Commun Sportif, qui se spécialise dans l’information rapide des faits saillants du monde sportif. Même s’il s’épanouit dans le sport, Nickolas ne s’impose aucune limite. Il a justement profité de sa polyvalence lors de l’été 2022 à La Voix de l’Est. Avec le quotidien de Granby, il a couvert la justice et les faits divers. Nickolas est un passionné des mots. Cette passion lui permet de se démarquer à l’écrit. Rien ne l’arrête. S’il a un projet en tête, il se réalisera, grâce à sa polyvalence et son amour du journalisme. C’est ce qui le pousse à avancer : faire ce qu’il aime. Et comme le dit le dicton : « Choisis un travail que tu aimes, et tu n’auras pas à travailler un seul jour de ta vie. »
  • Sara-Léa Bouchard

    Originaire du Lac St-Jean, Sara-Léa Bouchard a trouvé sa place en Art et technologie des médias. L’écriture a toujours été omniprésente dans sa vie. En 2016, elle publiait son premier livre Le mystérieux bracelet, suivi du tome 2 en 2018, Dans l’ombre de la faille avec les Éditions Première Chance. L’an dernier, elle était co-directrice du Webmagazine La Cerise, un journal pour les étudiants du Cégep de Jonquière. Elle a légué son expérience à la relève. Elle souhaite tailler sa place dans le journalisme en y ajoutant sa plume et sa couleur. « Le journalisme est parfois gris et fade », pense-t-elle. Son objectif est donc de le faire rayonner davantage. Ambitieuse et talentueuse, Sara a un penchant pour la nouveauté et l’innovation.
  • Avatar photo

    William Boutin

    William Boutin est un jeune homme de 23 ans originaire d’un petit village de Bellechasse. C’est un grand amateur de sports et il souhaite œuvrer dans ce domaine plus tard en tant que commentateur sportif. Malgré son handicap physique, William ne se laisse pas abattre par les commentaires malveillants des autres. Il veut prouver au reste du monde que, malgré son désavantage et tous les hauts et les bas qu’il a parcourus, tout est possible et qu’il faut réaliser ses rêves peu importe ce qui se passe devant nous. En arrivant à Jonquière, il y a presque deux ans de cela, l’étudiant en journalisme a su développer davantage son sens de l’autonomie. Même s’il est proche de sa famille, il ne dépend pas de ses parents pour l’aider. Le passionné de sports a acquis plusieurs techniques qui facilitent énormément sa vie quotidienne. Ce qui l’a incité à venir en ATM, c’est le sport, mais surtout pour promouvoir les sports paralympiques et montrer qu’ils sont tous aussi importants que ceux qui ne sont pas pour des personnes qui ont des handicaps intellectuels et physiques.
  • Avatar photo

    Yanick Boudreault

    Étudiant en journalisme à temps plein et cowboy dans ses temps libres, Yanick Boudreault est reconnaissable par ses bottes, mais aussi par son charisme. Originaire de la ville minière de la Côte-Nord, Fermont, Yanick a dû quitter le nid familial pour œuvrer dans un métier qui le passionne. Il a été employé l’été passé chez TVA CIMT-CHAU à Carleton-sur-Mer et il compte bien y retourner lors de son stage de fin d’études collégiales ainsi que lorsqu’il aura son diplôme en poche. Ses collègues de travail le définissent comme un journaliste polyvalent. Il sait s’adapter à plusieurs situations et il peut exceller dans toutes sortes de tâches différentes. De plus, sa rapidité et son efficacité l’aident à dénicher les potins les plus croustillants puisqu’il en raffole tant.
  • Avatar photo

    Camille Houle

    Étudiante en journalisme à l’École supérieure en Art et technologie des médias, Camille Houle passe le reste de son temps libre sur le terrain de volleyball. La libéro de division 1 excelle dans toutes les facettes de sa vie. Que ce soit derrière ses livres ou sur le terrain, la jeune femme originaire de Joliette dans Lanaudière, est prête à tout pour réussir, et ce depuis son plus jeune âge. Ses habiletés en langue lui ont permis de développer une facilité de communication autant à l’oral qu’à l’écrit. Passionnée de lecture et de protection de l’environnement, elle aime aussi défendre de vive voix l’égalité entre les femmes et les hommes. Ses paires la décrivent comme une femme avec beaucoup d’entregent et de leadership. Elle est perçue comme une fonceuse, mais surtout comme une personne avec le cœur sur la main. Ses qualités la mèneront vers l’aspect du métier dont elle rêve soit le journalisme d’enquête.
  • Avatar photo

    Célie Dugand

    Arrivée à Jonquière le 9 août, Célie Dugand, originaire de Lamastre en France, est prête à découvrir les paysages québécois. Mais avant tout, c’est le journalisme qui lui a fait traverser l’Atlantique. Depuis toute petite, l’Ardéchoise est une amoureuse des mots et de l’écriture. Ce n’est donc pas étonnant que sa première ambition professionnelle était d’être écrivaine. En grandissant, la perception de son futur a changé, et le journalisme est apparu. Considéré comme un domaine plus vaste, Célie a perçu la possibilité d’écrire sur ses centres d’intérêts, comme les animaux, la nature ou encore la psychologie. Des sujets pour la plupart complexes qu’elle souhaite vulgariser pour informer un public jeune. Grâce à sa formation en information-communication option journalisme à Vichy, Célie a pu découvrir le milieu du travail avec deux stages : l’un dans un journal hebdomadaire et l’autre dans un magazine jeunesse. Des expériences qui ont confirmé son envie d’être journaliste, notamment dans la presse magazine. Intéressée essentiellement par les sujets froids et les enquêtes, la Française souhaite écrire pour éduquer. Autodidacte dans l’âme et sportive à ses heures perdues, celle qui se considère comme une « force tranquille », n’aura aucun mal à réussir ce qu’elle entreprend.
  • Avatar photo

    Athéna Couture

    Originaire de Val-d’Or en Abitibi-Témiscamingue, Athéna Couture rêve de s’impliquer dans le monde sportif depuis qu’elle est toute petite. Comme elle a passé la plus grande majorité de sa vie sur le bord d’une piscine, la nage synchronisée n’est pas le seul sport qui l’intéresse. Hockey, natation, tennis et golf font partie des nombreuses disciplines qui motivent son envie d’être journaliste sportive. Avec ses expériences au sein du journal étudiant La Cerise et du grand réseau de Radio-Canada, en tant que journaliste web en Abitibi-Témiscamingue, Athéna accumule les bons coups. Grâce à ses performances, elle garde le cap vers son rêve ultime, couvrir les Jeux Olympiques à l’étranger. Son leadership, sa détermination et son amour pour l’information font d’elle une excellente journaliste que tout média souhaitera avoir dans son équipe.
  • Avatar photo

    Sandrine Déry

    Sandrine Déry est une journaliste hors pair qui n’hésite pas à défendre les injustices. Tout comme les lions, son signe astrologique, elle aime prendre sa place et s’investir pleinement dans ce qu’elle fait. Native de Baie-Comeau, Sandrine commence ses études en Arts et lettres où elle fera une année complète avant de rentrer à l’École supérieure en Art et technologie des médias. Après une profonde indécision entre le journalisme et la radio, elle décide finalement de choisir le journalisme. Passionnée de la culture et des arts depuis qu’elle est toute petite, elle rêve de devenir une critique culturelle à la radio… et une actrice. Déjà à 20 ans, la jeune femme a complété un stage d’une journée sur le plateau de TVA Nouvelles. Demeurant désormais à Jonquière pour les études, Sandrine profite de toutes les opportunités qui s’ouvrent à elle pour mettre en avant sa créativité tout comme elle le fait en créant des personnages dans le jeu de simulation de vie, les Sims4.
  • Avatar photo

    Alexis Desnoyers-Muckle

    Alexis est un jeune leader qui a de grandes aspirations pour son futur et qui en a déjà beaucoup derrière la cravate. Originaire d’Arvida, il a étudié à la Polyvalente de Jonquière, école dont il a été le président lors de sa dernière année du secondaire. Il y a aussi reçu la médaille du lieutenant-gouverneur pour son implication scolaire et communautaire hors du commun. Cet apprenti journaliste très entreprenant a aussi fait partie de l’équipe de rédaction de la Cerise, un magasine du Cégep de Jonquière, lors de sa première année en ATM. Ses ambitions post-collégiales sont floues mais très prometteuses. Il souhaite poursuivre ses études à l’université, probablement en philosophie ou en science politique. Découvrir le monde fait aussi partie de ses projets futurs. Lors de ses temps libres, Alexis adore pratiquer du sport et passer du temps avec ses amis. Sa plus récente passion, qui lui permet justement de lier ces deux attraits, est de participer à des fantasy de basket-ball. Ses connaissances en la matière et sa gestion du risque font de lui un adversaire redoutable.
  • Émie Bélanger

    Avec Émie Bélanger, un projet n’attend pas l’autre. Tout ce qui la fait bouger et qui stimule sa créativité l’intéresse. Originaire de la ville de Candiac en Montérégie, son affection pour l’écriture et les exposés oraux la mène vers Jonquière, où elle se découvre une véritable passion pour la communication. Depuis qu’elle a fait le saut dans le vide en se rendant au Saguenay-Lac-Saint-Jean, elle ne manque jamais une occasion de sortir de sa zone de confort! Cette future journaliste a le souci du détail et se donne à 100% dans tout ce qu’elle entreprend. Lorsqu’elle n’est pas en train d’écrire des articles ou d’organiser des projets, elle adore cuisiner, prendre des photos, planifier ses prochains voyages et prendre soin de ses trop nombreuses plantes. Ses objectifs pour le futur? Elle veut tout essayer! Elle souhaite tester plusieurs facettes du métier et innover dans ce domaine grâce à ses mille et une idées. Radio, rédaction journalistique, télévision… Amenez-en des défis!
  • Avatar photo

    Ariane Emond

    Originaire de la région de Laval, Ariane Emond est une grande passionnée d’actualité. De l’environnement jusqu’au monde du sport en passant par la politique, la culture et les voyages, son esprit curieux et sa grande écoute lui permettent d’être ouverte sur le monde. Depuis qu’elle est toute jeune, Ariane souhaite faire sa place dans le monde du sport. Son voyage à travers l’Europe cet été, lui a confirmé sa passion pour la découverte de nouvelles cultures. Pleine d’énergie, la jeune journaliste s’est impliquée au sein du web magazine La Cerise, un journal étudiant. Toujours prête à apporter de nouvelles idées, Ariane considère qu’il lui en reste beaucoup à apprendre. Cette future journaliste travaillante se donne à 100% dans tout ce quel entreprend. Positive, déterminée et réfléchie, Ariane est prête à faire sa place dans le monde des médias.
  • Avatar photo

    Galane Marechal

    Originaire de Saint-Savin, proche de Lyon en France, Galane Maréchal a fait un Bac Littéraire dans son département, obtenu avec mention « très bien ». Elle a continué sa formation en DUT Journalisme dans la ville de Vichy (France), écrivant pour les journaux universitaire comme l’Effervescent ou les Berges de l’info. Dès sa première année, elle a effectué un mois de stage à La Dépêche du Midi, journal de presse quotidienne régionale, confirmant son envie de travailler comme reporter. L’année suivante, ce sont deux mois qu’elle a pu passer auprès d’un magazine qu’elle apprécie tout particulièrement : Kaizen, explorateur de solutions écologiques et sociales. Motivée et travailleuse, elle réussi son année avec brio avant d’être sélectionnée pour partir un an au Cégep de Jonquière (Québec), en troisième année de Technique de Communication dans les Médias (TCM) option Journalisme. Passionnée d’activités manuelles, de sport et de nature, elle souhaite continuer comme journaliste de solutions pour « montrer le positif et tout ce qu’il est possible de faire, pour l’environnement notamment ». Casse cou à toute épreuve, elle souhaite devenir pigiste pour voyager en faisant ce qu’elle aime : des articles, de la photo et des documentaires !
  • Avatar photo

    Félix Gallant

    Originaire du petit village de Saint-Jude en Montérégie, Félix Gallant est un passionné de journalisme. C'est pourquoi il a décidé de quitter son patelin en 2020 pour se diriger dans la région et faire ses études. Amant de sport et aussi de musique, le Jonquiérois d'adoption reste toujours informé, annonçant parfois même certaines nouvelles à ses amis. Félix est aussi un sportif, profitant de l'été, de l'hiver et de tous les moments qu'il peut trouver pour s'amuser et prendre l'air. Il joue d'ailleurs parfois au dek hockey tout comme deux de ses frères. Pour ce qui est de la musique, Félix possède des préférences comme The Weeknd, Post Malone et Imagine Dragons, mais il n'hésite pas à écouter d'autres styles afin de faire des découvertes. Durant l'été 2022, il a travaillé dans un hôpital au nettoyage et à la désinfection des lieux. Cela lui a permis d'en apprendre plus sur la situation précaire vécue dans le milieu hospitalier. Âgé de bientôt 20 ans, Félix entame sa dernière année d'études collégiales et il souhaite être en mesure de se tailler un poste dans un média sportif.
  • Avatar photo

    Jade Giovane

    Rendre accessible l’information pour tous et vulgariser les enjeux nationaux ont toujours été les objectifs de Jade Giovane. C’est au secondaire qu’elle a fait la découverte de Charles Villa, un Grand Reporter. Grâce à lui, elle a réalisé qu’elle aussi souhaite pratiquer ce métier à l’international. Elle a donc quitté Saint-Bruno de Montarville pour la première destination vers son métier de rêve : le programme de journalisme de l’École supérieure en art et technologie des médias. En plus d’être pétillante, déterminée en plus d'être persévérante, elle s’implique au sein du conseil étudiant d’ATM. Jade se donne tous les moyens pour réussir ce qu’elle entreprend. Après son escale en ATM, cette Franco-Italienne partira faire le tour du monde pour ajouter à son carnet plusieurs contacts et vivre dans le feu de l’actualité internationale. Si elle atterrit de nouveau au Québec, ce sera pour réaliser des études en histoire féministe, en langue et politique internationale.
  • Avatar photo

    Jasmine Jacques

    Jasmine arrive directement du nord du fameux Lac-Saint-Jean pour étudier en Art et technologie des médias au Cégep de Jonquière. C’est à cet endroit qu’elle apprend actuellement les rouages de ce grand métier qu’est le journalisme. Originaire de Dolbeau-Mistassini, elle a eu un parcours scolaire plutôt normal, mais ce qu’elle retient surtout de ses années à l’école ce sont les cours de français. Jasmine adore écrire et c’est sans aucun doute l'une de ses plus grandes passions. C’est ce qu’il l’a amené à s’essayer en journalisme. Un métier qui a pour but de pratiquer l’écriture de manière quotidienne quoi de mieux pour une grande passionnée de la langue de Molière comme Jasmine. Elle n’a aucune difficulté à créer rapidement des relations de confiance avec les personnes qu’elles côtoient. C’est un atout assez important dans le monde des médias quand elle rencontre une source ou une personne à interviewer. Même si Jasmine est encore indécise concernant son avenir, une chose est sûr, elle fera de l’écriture son métier.
  • Avatar photo

    Jérémie Lussier

    Jérémie Lussier, sportif et analyste dans l’âme, est originaire de Saint-Hyacinthe en Montérégie. Il a plongé dans le monde médiatique assez jeune lors d’un emploi. Persévérant et créatif, le Maskoutain vise haut dans le journalisme écrit. « S’imposer aucune limite » est sa phrase fétiche. D’ailleurs, il possède un fort intérêt pour les dossiers d’enquête. Sur le plan personnel, il se voit comme une personne bienveillante et à l’écoute des autres. Sa plus grande expérience a été d’être webmestre au 91.9 Sports. Grâce à celle-ci, il a pu vivre le vrai monde radiophonique en temps réel. C’est avec ses aptitudes professionnelles qu’il se sent prêt à attaquer le marché du travail en pleine effervescence. Dans une équipe, Jérémie peut être le chef de file, tel son hockeyeur favori : Shea Weber.
  • Avatar photo

    Olivier Joly

    Olivier Joly est originaire de la ville de Pincourt, sur l’île Perrot, près de Montréal. Durant son parcours au secondaire, Olivier s’est impliqué dans un projet scolaire environnemental concernant un jardin communautaire. Comme tous les étudiants de sa cohorte, son secondaire a pris fin abruptement en raison de la pandémie. Cela lui a permis de bien se préparer pour son entrée au Cégep de Jonquière en tant qu’étudiant de journalisme, en ATM. C’est à l’âge de 16 ans qu’il quitte le nid familial pour venir s’installer à Jonquière. Monsieur Joly a plusieurs passions dans la vie : le hockey, la Formule 1, l’histoire et tout ce qui englobe la culture générale. Ses études en journalisme lui permettent d’approfondir celles-ci. Durant les deux derniers étés, Olivier a travaillé en tant qu’étudiant dans les parcs pour une ville près de chez lui. De plus, il se décrit lui-même comme une pomme : malgré les pépins, il croque dans la vie à pleines dents. Maintenant âgé de 19 ans, il souhaite incarner cette phrase et continuer d’évoluer.
  • Avatar photo

    Corinne Krusa

    Originaire de Québec, Corinne Krusa rêvait dès son plus jeune âge, d’être devant la caméra. Elle a pris part à de nombreuses comédies musicales pendant son adolescence et son affection pour les arts n’a fait que grandir depuis. Aujourd’hui, cette fibre artistique vibre toujours en elle, et elle se transmet à travers ses écrits journalistiques. Elle ne se gêne pas pour sortir et crier à l'injustice quand une cause lui tient à cœur, ce qui explique son intérêt pour le monde juridique et les enquêtes. Corinne aspire à poursuivre ses études en droit pour pousser ses connaissances et éclaircir quelques mystères non-résolus. C’est une jeune femme inspirante, brillante et passionnée. Elle est dotée d’une sincérité incomparable, qualité primordiale pour le métier de journaliste. Elle s’est impliquée dans La Cerise, un webmagazine étudiant, le journalisme n’est donc pas chose nouvelle pour Corinne. Elle a beaucoup retiré de cette expérience et est maintenant prête à s’attaquer au monde des médias. Retenez bien son nom, car vous n’aurez pas fini de l'entendre.
  • Marie Lebrun

    Originaire des Laurentides, Marie est une passionnée de l’actualité depuis sa tendre enfance. Aux côtés de son grand-père qui écoutait le téléjournal religieusement, elle a développé un intérêt pour la sphère politique de l’information progressivement. Au secondaire, au cours d’un passage à l’école d’Éducation internationale de McMasterville, entre deux de ses nombreux déménagements, la mission de Marie s’est précisée : informer les gens. La mordue de politique se lance d’ailleurs comme mandat d’intéresser tout un chacun à la vie citoyenne et de lancer les débats sur les enjeux de demain. C’est d’ailleurs dans cette optique qu’elle entrevoit un parcours universitaire en sciences politiques après ATM. Travaillante, autonome et excellente en équipe pour composer avec les forces de ses partenaires, la native de Saint-Agathe-des-Monts est toujours désireuse de relever de nouveaux défis.
  • Avatar photo

    Audrey Leclerc

    Originaire de Granby et âgée de 19 ans, Audrey rêve d’œuvrer dans le monde du journalisme sportif. Au secondaire, elle a fait partie du journal étudiant de son école lors de ses deux dernières années. Lorsqu’elle a du temps de libre, elle l’utilise pour écrire sur tout et sur rien. La future journaliste en elle veut prouver aux jeunes filles que l’accès au monde sportif n’est plus réservé aux hommes et que les femmes ont aussi leur place. La Formule 1 est le sport qu’elle affectionne le plus depuis sa tendre enfance. Audrey rêve de pouvoir couvrir ce sport en tant que journaliste et non seulement partisane. C’est une jeune femme qui sait s’adapter aux changements. Même si elle est très proche de sa famille à Granby, elle s’est rapidement fait des amis à Jonquière.
  • Avatar photo

    Louis-Philippe Mathieu

    Louis-Philippe est celui qui cherche à tout savoir et tout comprendre. Curieux de nature et passionné de l’écriture, il était destiné, sans même en être conscient, à devenir journaliste. Même si le métier l’intéressait depuis longtemps, son parcours jusqu’en Art et technologie des médias ne s’est pas fait en une ligne droite. Louis-Philippe a étudié divers programmes du milieu des communications avant de quitter Saint-Césaire et ouvrir les portes qui l’attendaient à Jonquière. Le programme ATM lui a permis de sauter d’une branche du métier à une autre et de s’accrocher à celle de la critique culturelle. Ses huit années d’expérience en tant que vendeur dans des boutiques lui ont appris l’art d’entrer en contact avec les gens. Autant qu’il aime la nature, Louis-Philippe a besoin d’être entouré de personnes. Il s’intéresse à ce que les autres ont à partager et il aime utiliser les mots pour faire briller leurs témoignages. La fin de l’aventure qu’est ATM sera le début d’un nouveau chapitre, rempli de nouvelles histoires à raconter et, il l’espère, de culture à apprécier.
  • Avatar photo

    Mickaël Meunier

    Originaire de Val-Bélair, Mickaël est un jeune homme passionné de sports. Talentueux au baseball, il a accompli cinq années de sports-études dans ce domaine au cours de son secondaire. Passionné par l’information et l’actualité, Mickaël a pris la décision de poursuivre son cursus scolaire dans le programme de communication dans les médias, profil journalisme. Il souhaite rendre l’information accessible au grand public en vulgarisant l’actualité. Le jeune journaliste, captivé par la politique, autant nationale qu’internationale, espère que ces articles vont éduquer la population sur ce sujet méconnu de plusieurs Québécois. Mickaël a entamé sa carrière en avril 2022 en travaillant pour le Quotidien, le journal saguenéen. Depuis, il perfectionne son écriture toutes les semaines en côtoyant des journalistes d’expérience qui l’appuient et lui prodiguent de précieux conseils. Le jeune homme a pour ambition de terminer ses études avec l’obtention d’un baccalauréat en sciences politiques.
  • Avatar photo

    Noé Millette-Lamoureux

    C’est dans le but de devenir journaliste sportif que Noé Millette-Lamoureux a quitté sa ville d’origine. Passionné de hockey depuis son tout jeune âge, le Farnhamien est pour son entourage une référence lorsqu’il vient le temps d’en savoir un peu plus sur ce sport. Depuis qu’il est descripteur officiel des Élites de Jonquière, Noé s’est découvert un intérêt pour la description de matchs. Pouvoir commenter les parties de la Ligue nationale de hockey serait pour lui son emploi de rêve. Noé passe beaucoup de son temps libre au bord de l’eau muni de sa fidèle canne à pêche. Ses connaissances dans le domaine de la pêche à la mouche ont d’ailleurs été remarquées par l’équipe de la Rivière-à-Mars qui lui a offert un poste au sein de son organisation. Ayant toujours eu une personnalité curieuse et un intérêt pour l’écriture, la presse écrite est un milieu dans lequel il excelle particulièrement. Peu importe le sujet, Noé saura manier sa plume de manière à rendre le tout vivant et pertinent pour ses lecteurs.
  • Avatar photo

    Coralie Morency

    Coralie est une jeune femme ambitieuse, énergique et spontanée qui n’a pas la langue dans sa poche. Passionnée des mots depuis qu’elle est toute petite, la Félicinoise se démarque par sa créativité débordante et par son travail soigné. La tête pleine d’idées et de projets, les techniques de communication à l’École supérieure en Art et technologie des médias étaient dédiées à elle. Le domaine des médias l’a toujours fascinée alors c’est pourquoi elle travaille d’arrache-pied pour devenir journaliste à la télévision. Rêveuse est l’adjectif qui définit le mieux Coralie. De grandes aventures l’attendent et elle est prête à foncer dans ce métier si enrichissant. Curieuse de nature, Coralie adore discuter, faire de nouvelles rencontres et se renseigner sur divers sujets d’actualité. Sa devise : garde l’esprit ouvert en tout temps et les réponses viendront à toi.
  • Avatar photo

    Laurence Morin

    Toujours à la recherche de nouveaux défis, ce n’est pas un cinq heures de route pour réaliser ses rêves qui arrête Laurence. Originaire de Lanaudière, celle-ci débarque en ATM à Jonquière avec une idée en tête : être journaliste à la télévision. Débordante d’énergie, curieuse et passionnée, Laurence n’abandonnera jamais avant de trouver les réponses à ses questions. Grande communicatrice dans l’âme et amoureuse de nouvelles rencontres, elle accorde une grande importance à la liberté d’expression et recherche toujours l’opinion des gens qu’elles côtoient. La Lanaudoise croque dans la vie à pleines dents, elle est passionnée par tout ce qui l’entoure, cherche toujours à développer de nouveaux intérêts et rêve de voyager partout à travers le monde. Que ce soit journaliste d’enquête, journaliste sportive ou même à l’international, Laurence a une grande volonté à relever de nouveaux défis pour sortir de sa zone de confort.
  • Avatar photo

    Xavier Nicole

    Originaire de Lévis et âgé seulement de 19 ans, Xavier Nicole est un journaliste en devenir. Sans réellement connaître son futur métier, il s’intéresse grandement au monde de la télévision. Xavier rime avec hockey, un grand passionné de sport depuis plus de 10 ans. Ce passe-temps le suit d’ailleurs jusqu’à l’école et il souhaiterait transmette ses connaissances à un auditoire. Facilement à l’aise devant un public, l’entrée dans le programme en Art et technologie des médias a permis au jeune homme de diminuer sa timidité. Ses plus grandes expériences en journalisme sportif ont été réalisées sur un journal web, Le monde du hockey. À cet endroit, le journaliste écrivait de petits articles, mais ses collègues et lui procédaient aussi à la création de balados. Toujours à la recherche de nouveaux projets, le jeune Lévisien est en pleine croissance dans son domaine.
  • OUITR-Face-Web

    Tristan Ouimet

    Tristan Ouimet est un étudiant de 19 ans en Art et technologie des médias (ATM) originaire de Brossard. Il s’intéresse au métier de journaliste depuis son secondaire quatre. Étant reconnu pour sa belle plume, Tristan est venu étudier à Jonquière en 2020 avec l’intention de devenir un journaliste sportif. Au fil de son parcours en ATM, il s’est mis à s’intéresser à la politique, aimant analyser les différents partis et leurs idéologies. Tristan souhaite démontrer les deux côtés de la médaille dans ses articles en livrant l’information de manière complètement objective. Malgré le changement d’intérêt journalistique, Tristan aime tout autant les sports, notamment le hockey, un passe-temps transmit par son grand-père. Il aime aussi sortir avec ses amis et jouer aux jeux de société comme les échecs et le poker. L’étudiant souhaite travailler à la presse écrite. Tristan vise un emploi à Montréal, soit à La Presse ou au Journal de Montréal. Il garde tout de même en tête un petit journal local, soit celui de Longueuil, le Courrier du Sud.
  • Avatar photo

    Emilie Palumbi

    Emilie Palumbi est une Châteauguoise de 19 ans passionnée par l’écriture depuis son enfance. Avec son imagination surnaturelle, la jeune fille de l’époque écrivait plusieurs histoires fictives à sa famille. Au fil des années, sa curiosité l’a mené à rédiger et à raconter les quotidiens de son entourage, et la piqûre pour le journalisme est apparue. La science est aussi un autre de ses champs d’intérêt. Elle écoute des séries scientifiques, comme Doctor Who, des films de science-fiction tels que les Star Wars et des vidéos éducatives dans le domaine sur YouTube. D’apparence introvertie, Emilie Palumbi est une femme ouverte à tous et ne craint pas à partager sa belle personnalité lorsqu’elle est en bonne compagnie. Après ses études, Emilie aimerait travailler au journal Le Soleil de Châteauguay et espère vivre en campagne entourée d’une partie de la magnifique flore du Québec.
  • Avatar photo

    Élia Rousseau

    Le petit poisson de Saint-Honoré, Élia Rousseau, a un parcours scolaire plutôt normal pour une étudiante de 19 ans. Elle a étudié à l’école secondaire Charles-Gravel à Chicoutimi-Nord au programme international (PEI). Ensuite, elle étudie depuis 2020 en Art et technologie des médias au Cégep de Jonquière. Ce qui a allumé la flamme journalistique en Élia est son documentaire qu’elle a fait sur les Saguenéens de Chicoutimi pour son projet personnel. Élia est une passionnée de ski alpin. Elle adore créer et surtout faire des collages photo dans ses temps libres. Un grand rêve d’Élia c’est de réaliser un film.
  • Avatar photo

    William Savard

    Que ce soit en débattant, en se laissant guider par sa plume ou bien en développant un non verbal presque exagéré, William Savard a toujours eu un faible pour les communications. Ce bon vivant adore également être entouré des autres afin d’échanger et d’approfondir ses connaissances. Passionné par le football américain, ce natif du Saguenay détient toutefois une foule de connaissances générales dans plusieurs domaines. Passant de la littérature à la politique sans oublier l’actualité générale. Sa soif d’apprendre a fait de lui un jeune homme dévoué et prêt à faire partie d’une nouvelle génération de journalistes aguerris. Ayant passé son dernier été comme journaliste pour Le Quotidien, William est plus que jamais entêté à continuer de vulgariser l’information et à la rendre disponible à la population. Si l’expression existait, on pourrait dire que William est prêt à faire son entrée dans le monde du journalisme avec le crayon entre les dents !
  • Avatar photo

    Xavier Savard

    Le monde du sport a toujours fasciné Xavier Savard. Depuis sa tendre enfance, il rêvait de couvrir de grands événements sportifs et de s’entretenir avec les plus talentueux athlètes. Son arrivée dans la grande famille d’Art et technologie des médias a confirmé sa passion pour le journalisme. Cet homme adore suivre l’actualité régionale et internationale. Pour Xavier, la musique est l’un moyen de se détendre.
  • Avatar photo

    Sibylle Beaunee

    Née à Lyon, en France, Sibylle Beaunée est passionnée de lecture et de photographie depuis son plus jeune âge. À 10 ans, elle avait déjà entre les mains son premier appareil photo et s’amusait à capturer l’instant présent, notamment les moments joyeux avec sa famille. En grandissant, elle a développé le côté artistique de ses clichés afin d’attirer le regard d’un plus large public. Inspirée par les journaux télévisés qu’elle regarde depuis son plus jeune âge, elle s’intéresse également au journalisme. Plus tard, elle aimerait donc mêler la photographie et le journalisme à travers des articles évoquant des sujets de société ou environnementaux. Déterminée, elle a suivi une formation universitaire de technologie en journalisme à Vichy pour atteindre son objectif, au cours de laquelle elle a réalisé deux stages : l’un dans un quotidien régional et l’autre dans une radio afin de développer sa polyvalence. Elle a ensuite décidé de venir étudier au Cégep de Jonquière pour allier journalisme et voyage, commencer à explorer le monde qui l’entoure et s’imprégner d’une nouvelle culture. Elle espère découvrir d’autres pays puisque, dans quelques années, elle se voit parcourir le monde pour écrire des articles, appareil photo et calepin à la main.
  • Avatar photo

    Nicolas St-Pierre

    Amateur de hockey, mais avant tout de sport depuis son tout jeune âge, Nicolas St-Pierre se voyait déjà intégrer l’École supérieure en Art et technologie des médias dès son entrée au secondaire. Chose promise, chose faite, le natif de Dolbeau-Mistassini en est maintenant à la dernière année de son parcours en journalisme avec maintenant un seul but en tête, devenir journaliste sportif. Malgré une passion intense pour le sport, Nicolas est également un affamé de politique. L’actualité occupe une place importante dans son quotidien, alors qu’il la consulte chaque matin et chaque soir, autour d’un bon café ! Partisan des Saguenéens de Chicoutimi depuis qu’il est haut comme trois pommes, il s’occupe maintenant de gérer les médias sociaux de l’équipe lors des parties en plus de produire un résumé de chaque rencontre. Assoiffé d’apprendre et de faire sa place dans le milieu médiatique sportif, Nicolas est plus que jamais déterminé à être de l’alignement partant. Attachez bien vos casques, car ça va jouer fort le long des rampes !
  • Avatar photo

    Laurélie Thivierge

    Si vous cherchez une personne réunissant humour, gaieté, talent, ambitions et honnêteté, Laurélie Thivierge saura vous combler. Cette jeune femme de 19 ans originaire d’Alma n’a peut-être pas d’expérience concrète en journalisme, mais elle sait ce dont elle a envie, elle qui rêve de se trouver éventuellement devant des caméras de télévision. Celle qui se décrit comme une fille sociable aimerait y faire de la vulgarisation d’information sur certains sujets qui la passionnent. Ses passions sont principalement axées sur le plein air. Elle adore notamment la nature et les animaux et d’ailleurs, elle n’oubliera pas de vous présenter son fidèle acolyte : sa perruche. Par contre, Laurélie ne serait pas Laurélie sans la photographie et l’écriture. Ce sont surtout ces deux éléments qui l’ont guidée vers le programme Art et technologie des médias et plus précisément, le journalisme. Un livre serait probablement plus approprié pour décrire cette attachante boule d’énergie, mais il suffit de lui parler quelques minutes pour connaître ses histoires et anecdotes puisqu’elle ne manque aucune occasion de prouver qu’elle n’a pas la langue dans sa poche.
  • Avatar photo

    Jeanne Trépanier

    Ayant grandi dans la petite municipalité de Danville en Estrie, Jeanne Trépanier y a développé un intérêt pour le journalisme. Découvrant ATM en 2020, sa première année dans la technique a confirmé cet intérêt. C’était SA vocation. Passionnée de criminologie et désirant s’impliquer dans le mouvement féministe, Jeanne compte poursuivre son parcours académique à l’université dans l’ultime but de devenir journaliste d’enquête. Pour ce faire, elle se dévoue à la tâche, s’impliquant notamment dans le journal étudiant La Cerise en plus de faire un court passage dans le journal web Estrie Plus. Son aisance, tant dans l’écriture que devant la caméra, fait de Jeanne une journaliste accomplie. Sociale, réfléchie et très rigoureuse, elle désire apporter ces qualités avec elle dans les grandes métropoles afin d’y découvrir un aspect du journalisme qu’elle n’a pas encore eu la chance d’explorer. Avec sa fine plume et une détermination sans pareil, cette passionnée de voyages et de danse saura captiver son auditoire!
  • Avatar photo

    Jérémy Trudel

    Jérémy Trudel a grandi à Sherbrooke, en Estrie. Grand passionné de sport, il a toujours eu un intérêt marqué pour le hockey et depuis sa tendre enfance, il est à la recherche d’une vocation qui lui permettrait d’allier plaisir et travail. Lui qui est minutieux, posé et facile d’approche, il a trouvé la perle rare en s’inscrivant en Art et technologie des médias au Cégep de Jonquière, où il a pu combiner sport et écriture, une activité qu’il maitrise aisément. Son court passage comme journaliste généraliste au journal Le Quotidien, où il couvrait parfois le sport, lui a confirmé qu’il avait trouvé sa voie. Avant de s’installer à Jonquière, le jeune homme de 24 ans a complété son DEC en sciences humaines et entamé un baccalauréat en enseignement, où il a su développer son professionnalisme et son écoute. Amoureux de sa ville natale, il souhaite retourner y vivre après ses études.
  • Avatar photo

    Maxim Villeneuve

    Les valises pleines de souvenirs, d’ambition et de sable blanc nord-côtier, Maxim Villeneuve accomplit une promesse qu’elle s’était faite en secondaire trois, devenir journaliste. Originaire de Port-Cartier, l’étudiante se passionne de musique et d’information. Après seulement une année de parcours dans le programme Art et technologie des médias, Maxim a décroché un poste chez les Éditions nordiques. Sa curiosité insatiable est un fragment de sa personnalité depuis son tout jeune âge. En quête de culture et de connaissances, rien de tel qu’un défi pour attiser la flamme de la création chez la jeune femme. Son amour pour les arts s’étend au-delà des communications, c’est pourquoi elle a créé un festival à L’Isle-aux-Coudres afin de mettre en valeur plusieurs artistes émergents du Québec. La Nord-Côtière, consciencieuse de l’environnement et du progrès social, désire faire sa part au sein de l’équilibre démocratique. Si les mots sont un vecteur de communication éminent, Maxim souhaite devenir la courroie de transmission qui les ralliera à son public.