mercredi , 1 décembre 2021

Les Marquis font lever la foule avec une victoire

Selon Bob Desjardins, les Marquis de Jonquière ont bien joué défensivement, surtout en troisième période.
Photo : Léa Gendron

Les Marquis de Jonquière ont remporté leur troisième affrontement face au Cool Fm de Saint-Georges par la marque de 4 à 2. Ce sont 1666 partisans, un record depuis longtemps, qui étaient présents pour la partie au Palais des Sports samedi soir.  

Le gardien Émilien Boily a reçu la première étoile du match pour avoir arrêté 33 des 35 lancers au filet. La récente acquisition des Marquis de Jonquière ne déçoit pas, selon l’entraineur-chef Bob Desjardins. « Émilien, on n’a rien à lui reprocher. On l’a repêché cette année. […] Il fait un travail incroyable depuis le début. Il nous met en confiance. » 

La partie a débuté en force avec les deux premiers buts des Jonquiérois en première période. C’est Louis-Philippe Denis qui a brisé la glace en marquant le premier but des Marquis avec l’assistance de Jérémie Malouin. Jean-Simon Allard a profité ensuite de l’avantage numérique des Verts pour compter le deuxième de la soirée. Au deuxième tiers, les visiteurs ont marqué rapidement leur premier but. En avantage numérique, Yannick Tifu a profité de l’inattention de ses adversaires pour marquer. Selon l’entraîneur-chef des Marquis, la deuxième période aurait pu mieux se passer. « L’indiscipline nous a fait perdre le momentum du match », affirme-t-il.  

Au dernier tiers, les locaux se sont rattrapés avec Christian Ouellet qui a réussi à déjouer la vigilance du gardien du Cool Fm grâce aux passes de Louis-Philippe Simard et d’Alexandre Picard. À environ trois minutes de la fin du match, en avantage numérique, c’est Mathieu Nadeau, des Jaunes, qui a fait rebondir la rondelle sur le patin d’un adversaire pour qu’elle termine sa course au fond du filet. Pour clore cette victoire Alexandre Picard a compté son 9e but de la saison à moins de deux minutes de la fin dans un filet vide.  

À la deuxième période, de nombreuses pénalités ont été accordées, incluant celles du Marquis Chistopher Cloutier et du Cool-Fm Dereck Lydon pour leur bataille.  

Cloutier est satisfait de sa prestation et de son échange de coups avec le numéro 88 des Jaunes. Il a trouvé tout de même frustrant que ce soit un joueur qui ne fait qu’embarquer sur la glace pour les bagarres. 

« Il n’y avait pas de nom sur le chandail alors je savais qu’il était là pour donner des coups de poings. C’est sûr que ça apporte de l’ambiance, mais on ne veut pas retourner 10 ans en arrière », conclu-t-il en parlant de la promotion de violence et l’esprit de rivalité malsain qu’il y avait autrefois dans la LNAH. 

Cette victoire fait monter d’une position l’équipe jonquiéroise au classement pour qu’elle se retrouve en 3e position. La prochaine partie des Marquis de Jonquière est le 26 novembre contre les Assurancia de Thetford, la meilleure équipe du classement.  

À propos de Léa Gendron

Venant de Lanaudière et ayant des souches abitibiennes, Léa Gendron est très accueillante envers les gens qu’elle rencontre. Elle est très joviale et sait tirer le positif de chaque situation. Cette journaliste en devenir croit dur comme fer qu’il y a une solution à tout problème. De ce fait, elle est douée pour remonter le moral des troupes lors des travaux d’équipe. La Rawdonnoise fait preuve de persévérance et de rigueur. Elle est débrouillarde et tente toujours de trouver la meilleure option possible. Elle a fait de l’improvisation au secondaire, ce qui lui a permis d’améliorer sa communication et sa créativité. L’étudiante en journalisme adore discuter avec différentes personnes qui lui en apprennent un peu plus chaque jour sur tous les sujets. Léa souhaite poursuivre ses études en communication dans une université et son plus grand rêve est de travailler auprès des gens.

À voir aussi

Patinage de vitesse longue piste : les anneaux naturels seraient la solution

Malgré un meilleur accès au patinage de vitesse longue piste depuis l’ouverture du Centre de glaces …