Première édition de la Coupe Subway | Du plaisir pour les petits et les grands

235
0
Partagez :

Yannick Gagnon, Patrice Fillion, Dominick Fortin, Martin Tremblay et Isabelle Bouchard ont dévoilé les détails de la programmation.

Partie de hockey humoristique des 4 chevaliers sur glace, exposition sur l’histoire du hockey régional, zone d’animation, mur d’escalade, consoles de jeux vidéo, casques de réalité virtuelle, feux d’artifice, «DJ» et immenses tournois de hockey extérieur: la programmation de la première édition de la Coupe Subway mise sur le plaisir et l’amusement.

 L’évènement permettra à plus de 1200 joueurs de hockey de la région de tous les âges de participer à un tournoi en s’amusant sur les trois patinoires extérieures aménagées à l’arrière du Patro de Jonquière tout en ayant accès à plusieurs activités. «On veut que les joueurs qui participent aient du plaisir, qu’ils se souviennent de l’évènement et qu’elle reste dans leurs cœurs», a souligné le promoteur, Martin Tremblay, en conférence de presse mardi matin.

L’objectif est de rassembler les joueurs de hockey de la région dans un seul évènement de plein air, divisé en deux volets. Le premier volet, qui se déroulera du 25 au 27 janvier 2019, sera destiné aux clubs de hockey mineur. Les équipes peuvent s’inscrire gratuitement: la priorité sera donnée aux équipes de l’Association de hockey mineur de Saguenay (l’AHMS), mais certaines places seront disponibles pour les autres équipes de hockey mineur de la région.

«La Coupe Subway couvrira du petit homme novice aux grands joueurs adultes», a soulevé Martin Tremblay. Le deuxième volet aura lieu du 1er au 3 février 2019 et touchera les équipes adultes composées de sept joueurs et moins. L’inscription au coût de 150 $ et tous les profits réalisés dans ce volet serviront à financer les activités des équipes de l’AHMS.

Les restaurants Subway de la région, la firme saguenéenne Évènements 2M, l’Association de hockey mineur de Saguenay et le Patro de Jonquière sont fiers et heureux de collaborer à ce projet. «C’était le temps qu’un évènement de cette envergure prenne vie à Saguenay» a affirmé le porte-parole, Dominic Fortin.

Partagez :