Politique sur les sports I Saguenay tâte le terrain

31
0
Partagez :

La Ville de Saguenay a tenu une rencontre la semaine dernière avec des partenaires potentiels pour tâter le terrain en vue d’adopter une politique sur les sports.

«C’est un début. Nous avons commencé par sonder le pouls des partenaires scolaires lors d’une rencontre à la bibliothèque d’Arvida pour voir ce qu’on va faire. Les grandes lignes ont été discutées. On veut voir comment ils veulent s’impliquer en partenariat avec la ville», mentionne le conseiller municipal et président de la Commission des sports, Michel Thiffault. Les cégeps de la région ainsi que l’Université auront leur mot à dire sur le sujet.

Michel Thiffault voit d’un bon oeil la venue possible d’une politique sur les sports à Saguenay. Photo12: Titouan Bussière

Le conseiller en affaires étudiantes au Cégep de Jonquière, Steeve Dufour, a pris part à la rencontre. Il rappelle que les grandes villes comme Montréal et Québec en ont une depuis plusieurs années.

Pour ce qui est de la politique elle-même, M. Thiffault n’a pas voulu donner de détails concernant à quoi elle pourrait ressembler. Pour sa part, Steeve Dufour parle d’une politique dans le but de créer une structure sportive au sein de la Ville de Saguenay.

«Pour le moment, il n’y a pas d’évolution, on est encore en démarche. Rien n’est adopté à l’instant où je te parle, mais pour la ville pour le moment c’est un dossier majeur», dit le conseiller Saguenay.

Michel Thiffault n’a pas voulu avancer de date, donnant en exemple le centre multisport où plusieurs veulent savoir quand sera la première pelletée de terre. Selon lui, vaut mieux ne pas donner d’attente aux gens avec une date fixe.

Selon la chef de division service aux citoyens Marie-Hélène Lafrance, le processus risque de s’échelonner sur plusieurs mois même voire une année ou deux avant que la politique soit adoptée officiellement.

Partagez :