600 000 $ pour soutenir la relève agricole

195
0
Partagez :

La Ville de Saguenay et la MRC du Fjord-du-Saguenay en partenariat avec plusieurs organisations régionales investissent 600 000 $ dans un projet visant à soutenir la relève agricole : la Plateforme bioalimentaire boréale.

L’objectif de la plateforme, c’est d’attirer au Saguenay la relève agricole. « On veut créer un écosystème accueillant, stimulant et innovant pour que les jeunes qui ont un projet d’entreprise en agriculture choisissent de le faire ici, au Saguenay », explique le stratège en développement du projet, Patrick Girard, qui espère que des jeunes hors de la région choisissent le Saguenay pour s’installer.

C’est grâce à un partenariat avec l’UQAC, le Cégep de Chicoutimi, le Centre géométrique du Québec, Promotion Saguenay et Nutrinor que Ville Saguenay et la MRC du Fjord-du-Saguenay ont pu lancer ce projet qui sera accueilli sur les terrains de la ferme Solidar à Chicoutimi. 

La Plateforme offrira des services en production maraîchère nordique et biologique. Elle permettra aussi, grâce aux partenariats avec l’UQAC et le Cégep de Chicoutimi, de réaliser des collaborations avec des programmes de formation techniques ainsi que des projets de maitrises et doctorats. 

Les Fermes Solidar pourront accueillir, à pleine capacité, entre 16 et 18 entrepreneurs agricoles incubés qui pourront bénéficier de 30 hectares de terres biologiques, des serres, des espaces d’entreposage et de lavage de légumes, etc. À son plein potentiel, le volume d’affaires généré par la vente des récoltes est estimé à 1 million de dollars. 

La mission 

Il y a quatre champs d’action visés pour la plateforme bioalimentaire. En premier, offrir un service d’incubation pour des aspirants agriculteurs avec des possibilités au niveau animal, si un agriculteur est intéressé vers l’élevage bovin.

La plateforme mise également sur un service de maillage et d’accompagnement de type ARTERRE aux nouveaux agriculteurs. Cette forme de service est axée sur le jumelage entre aspirants-agriculteurs et propriétaires.

Les Fermes Solidar hébergeront aussi des activités de recherches, d’innovations et de formations en plus de fournir des espaces pour des jardins de solidarité, pour la santé publique et la sécurité alimentaire avec des organismes communautaires.

 

Le comité organisateur de la plateforme bio alimentaire est fier de son projet.

Partagez :