De l’âme à l’écran | Jean-Carl Boucher nommé porte-parole de la 16e édition

179
0
Partagez :

L’acteur Jean-Carl Boucher a été nommé porte-parole de la 16e édition du festival De l’âme à l’écran qui se tiendra du 14 au 17 mars au Cégep de Jonquière. Il compte profiter de sa présence pour partager son expérience auprès des festivaliers.

Jean-Carl Boucher a été officialisé comme porte-parole du festival De l’âme à l’écran mardi matin. Photo: Mari Photographe

L’organisation du festival intercollégial de cinéma a procédé à cette annonce mardi matin à la suite de démarches qui ont été entamées dès septembre dernier. L’idée d’approcher Jean-Carl Boucher, qui s’est fait connaître notamment au petit écran dans la série Tactik, puis au grand écran dans les films 1981, 1987 et 1991, allait de soi pour les deux organisateurs, Mathieu Latour et Maxim Collin. «C’est un acteur qui est près des jeunes. Il a fait plusieurs séries et films qui ont été écoutés par notre public cible. En plus, il est comédien et cinéaste, ce qui faisait de lui le candidat idéal», affirme Maxim Collin, qui est aussi étudiant en publicité au Cégep de Jonquière.

«Ça nous prenait quelqu’un d’accessible. On préférait quelqu’un comme Jean-Carl qu’un acteur qui a 25 ans de différence avec les festivaliers», ajoute quant à lui son collègue Mathieu Latour.

De l’âme à l’écran, qui se déroulera comme à l’habitude en parallèle avec le festival international de courts-métrages Regard, impliquera des étudiants de cégeps à travers le Québec qui pourront suivre des ateliers, assister à des conférences et soumettre leurs projets au jury dans deux volets distincts, soit l’immersion et la compétition.

L’offre lancée par les deux étudiants a immédiatement intéressé l’acteur. «C’est super qu’il y ait un festival qui permette aux jeunes de venir pratiquer leur métier ou leur passion. Ça me fait penser à moi quand j’étais plus jeune et que je faisais des films avec ma gang d’amis», mentionne Jean-Carl Boucher.

Ce dernier assistera aux différentes activités du festival comme le 5 à 7 de lancement du festival, le gala du samedi en plus de donner un déjeuner-conférence le vendredi matin à la cafétéria du Cégep de Jonquière. Mais son rôle de porte-parole ne se limitera pas à une présence symbolique à ces événements. «Je vais être sur place avec deux amis, Simon Pigeon et Alexandre Bacon, pour répondre aux questions, guider les jeunes dans cette expérience-là et être disponible pour eux. On veut faire en sorte qu’ils gardent leur passion!», explique l’acteur de 24 ans originaire de Regina, en Saskatchewan.

Partagez :