ATM et Théâtre Palace Arvida | Le partenariat voit le jour

212
0
Partagez :

Le partenariat entre le programme d’Art et technologie des médias du Cégep de Jonquière et le Théâtre Palace Arvida a officiellement été dévoilé ce matin. Le Théâtre qui devrait rouvrir à l’automne accueillera une toute nouvelle salle de captation audiovisuelle telle qu’annoncée en exclusivité cet automne dans La Pige.

Il s’agira d’un laboratoire pour les étudiants des volets production et postproduction et d’un espace afin de déployer la régie mobile de télévision du programme. De plus, des caméras seront installées dans la salle de spectacle pour permettre aux étudiants une plus grande liberté de création.

«Vous allez peut-être être mieux équipés que dans le domaine où vous allez travailler. On voulait vous donner le maximum», a expliqué le président de Diffusion Saguenay, Phil Desgagné, en s’adressant aux étudiants du Cégep de Jonquière, présents au dévoilement du partenariat. Le local équipé pour accueillir le matériel de production sera climatisé et insonorisé afin que l’endroit soit propice à l’apprentissage. «On veut ajouter un plus à ATM. Maintenant, les autres programmes ne seront plus au même niveau que nous», a ajouté le président.

Pour le directeur général du Cégep de Jonquière, Raynald Thibeault, il s’agit d’un plus immense. «On a là quelque chose qui est très professionnel et qui va représenter un ajout majeur. Le projet nous permettra également de préserver notre exclusivité», a souligné M. Thibeault. Il croit que la salle de captation est une façon de générer de nouvelles idées et offrira de nombreuses possibilités de collaboration.

La mairesse a tenu à souligner le travail acharné du conseiller municipal Carl Dufour dans le dossier.

Partenaire privé

Rio Tinto a injecté un montant de 180 000$ dans le Théâtre Palace Arvida. «Ce qui nous intéresse particulièrement, c’est le volet éducatif de ce projet», a mentionné le directeur exécutif des opérations Québec, Sébastien Ross. La scène du Palace se nommera Rio Tinto afin d’honorer ce partenaire important. L’entente est d’une durée de trois ans.

La mairesse avait donné comme mandat à M. Desgagné de surveiller les coûts du projet.

Le Théâtre Palace a été remis aux normes, est maintenant plus sécuritaire et plus confortable pour la clientèle et les artistes. M. Desgagné assure qu’il n’y a pour l’instant pas de retard dans les travaux et que tout se déroule bien. Un avis également partagé par la mairesse de Saguenay, Josée Néron: « La saga du Palace est bien loin derrière nous. Longue vie au Palace ».

Partagez :