mercredi , 17 août 2022

Les étudiants de l’UQAC prévoient s’opposer à GNL Québec

Les étudiants de l’Université du Québec à Chicoutimi ont voté jeudi, lors d’une assemblée générale spéciale, en faveur de l’inclusion de la mention «contre le projet Énergie Saguenay» à la possible grève étudiante qui sera votée dans les prochains jours.

Bien que les étudiants n’aient pas eu le temps de voter afin de déterminer si une grève se tiendrait dans le cadre de la Semaine de la transition énergétique, du 30 mars au 3 avril, ils se sont tout de même entendu à majorité pour que la possible protestation s’oppose également au projet Énergie Saguenay, ou plus précisément GNL Québec.

Au cours de l’assemblée, le co-porte-parole de la Coalition Fjord et étudiant à l’UQAC, Adrien Guibert-Barthez, a notamment précisé au micro que voter une grève pour la Semaine de la transition énergétique sans s’opposer du même coup au projet de GNL Québec ne faisait, selon lui, pas de sens. Il croit fermement que le projet Énergie Saguenay ferait régresser la province sur le plan des innovations écologiques en matière d’énergie.

Rappelons que le projet de GNL Québec est aujourd’hui fragilisé, puisqu’il a perdu son investisseur majeur au cours des dernières semaines. Cela laisse donc actuellement planer un doute dans la communauté quant à la réalisation du projet.

Les étudiants de l’UQAC ont aussi voté en faveur d’adopter un système de vote électronique pour la grève. La décision quant à la prise de ce vote sera prise prochainement.

À propos de Mikaël Leblanc

Mikaël est natif de Trois-Rivières et est passionné de sport depuis sa tendre enfance. Il a débuté sa carrière en couverture sportive à l'âge de 15 ans pour le défunt webmagazine Versus Football. Depuis, il n'a jamais cessé de parcourir les lignes de côté des terrains de Québec, que ce soit comme journaliste, joueur ou entraineur. Malgré tout, il n'est pas qu'un homme de sport, lui qui se passionne pour la psychologie et la sociologie. Il n'hésitera d'ailleurs pas à vous parler de ces sujets pendant des heures si vous lui demandez. Il est aussi quelqu'un qui aime tout savoir sur ce qui se passe autour de lui et est donc toujours à la recherche de nouvelles informations. Faisant constamment preuve de caractère et de détermination, il est assez difficile de lui cacher quelque chose et bonne chance si vous vous engagez dans un débat avec lui.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …