vendredi , 13 décembre 2019
Accueil / Actualités / Repêchage LNH I Les yeux sont rivés sur Lapierre et Rochette

Repêchage LNH I Les yeux sont rivés sur Lapierre et Rochette

Bien que la saison de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) ne soit commencée que depuis deux mois, les équipes de la LNH sont déjà en contact avec les attaquants Hendrix Lapierre et Théo Rochette des Saguenéens de Chicoutimi. Elles ont pour but d’apprendre à mieux les connaître en vue du repêchage amateur qui aura lieu en juin prochain.

Les deux espoirs de première ronde des Saguenéens de Chicoutimi ne veulent pas trop s’en mettre sur les épaules cette saison. Le repêchage n’est pas un sujet de discussion bien présent dans la chambre. «On essaie de ne pas trop penser au repêchage et on n’en parle pas vraiment avec notre entraineur Yanick Jean», affirme le premier choix au total de la LHJMQ en 2018, Hendrix Lapierre, qui a été contacté par sept équipes de la LNH jusqu’à maintenant.

Sans vouloir se mettre de la pression, celle-ci est sans doute dans l’esprit du jeune Gatinois de 17 ans, lui qui vit son année de hockey la plus importante loin de ses parents. Le joueur de centre, qui est revenu au jeu la fin de semaine dernière à la suite d’une commotion cérébrale, dit ne pas jouer à la hauteur de ses attentes et affirme ne pas vouloir se mettre trop de poids sur les épaules. Il ne se ferme aucune porte en ce qui a trait à l’équipe qui pourrait mettre la main sur ses services, mais ne cache pas son intérêt pour son équipe d’enfance le Canadien de Montréal. «Ça serait vraiment spécial», avoue-t-il.

«C’est excitant de vivre une année comme ça, mais c’est sûr que ça fait longtemps que je travaille pour être rendu là et je veux me concentrer sur mon jeu», mentionne pour sa part Théo Rochette qui est répertorié en fin de première ronde en vue du repêchage. Le numéro 19 des Bleus ne veut pas se fixer d’objectif, son rang de repêchage lui importe peu. Le jeune de 17 ans, qui a rencontré trois formations de la LNH, est content de voir que le fruit de ses efforts est remarqué par les recruteurs.

Hendrix Lapierre et Théo Rochette sont fébrile en vue du repêchage.

À propos de Jérémy Bezeau

Jérémy Bezeau
Originaire de Blainville sur la Rive-Nord de Montréal, Jérémy Bezeau décide après deux ans d’étude en enseignement à l’université de suivre son rêve en se donnant les meilleures chances de faire le métier qu’il admire depuis son tout jeune âge : journaliste. Ayant pratiqué toutes sortes de sports, allant du baseball, en passant par le soccer et par le hockey, Jérémy se voit depuis qu’il est au primaire dans la peau des analystes sportifs à la télévision. Même s'il ne cache pas sa passion pour les sports, l’étudiant suit tout aussi attentivement l’actualité. Il se sent prêt à voler de ses propres ailes cette année en faisant des couvertures qui peuvent sortir de ses champs d’intérêt principales après avoir couvert les Saguenéens de Chicoutimi pendant quelques parties l’an dernier pour le média Sur Le Banc. Il a comme ambition dans le meilleur des mondes de devenir un membre de la grande famille de RDS ou TVA Sports.

À voir aussi

Saguenéens de Chicoutimi | Jean surpasse Groulx au chapitre des victoires

Les Saguenéens de Chicoutimi ont disposé des Olympiques de Gatineau par la marque de 5 …