samedi , 26 novembre 2022

La jeunesse derrière le banc

Deux jeunes entraîneurs de volleyball division 2 se démarquent par le jeune âge au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Jeffrey Thériault et Marc-Antoine Poirier sont respectivement âgés de 20 ans et ils gravissent déjà les marches du coaching à vive allure. 

 

Maintenant qu’ils ont terminé leur par

cours collégial, les deux anciens joueurs des Gaillards ont décidé de redonner au suivant. Étant donné qu’ils ont pratiquement le même âge que leurs joueurs et qu’ils ont possiblement déjà joué avec certains, la proximité de leur relation peut être à double tranchant 

 

« C’est quand même dur de garder la limite entre le fait que ce soient nos amis et aussi nos joueurs. On est très proches, mais ça nous force à mieux pousser les gars. Avec tout ça les gars se sentent en confiance », affirme Jeffrey Thériault.  

Jeffrey Thériault a joué deux ans au niveau collégial avant de se tourner faire le poste d’entraîneur adjoint (Photo: Jeffrey Thériault)

 Marc-Antoine Poirier croit que le lien de proximité avec ses joueurs est positif : « Ce lien de proximité n’empêche pas la crédibilité et l’autorité qu’apporte notre rôle d’entraîneur. »  

 

Malgré le peu d’expérience en tant qu’entraîneurs, les deux jeunes hommes ne sont pas laissés à l’écart lorsqu’il est temps de prendre des décisions.  

 

« Même si on est deux jeunes entraîneurs adjoints, on a autant notre mot à dire que Martin et Guy et c’est ça que j’aime », affirme l’ancien joueur des Gaillards, Marc-Antoine Poirier.  

 

L’équipe des Gaillards D2 est composée d’une équipe de quatre entraîneurs soit Guy, Martin, Jeffrey et Marc-Antoine (Photo: Camille Houle)

 

L’entraîneur-chef du club de volleyball des Gaillards féminin division 1, Daniel Dawson, est persuadé que le mélange entre la jeunesse et l’expérience sera positif pour la troupe de division 2. 

 

 « Quand des anciens joueurs s’impliquent en tant qu’entraîneurs comme dans ce cas-là, je pense que ça peut créer une belle dynamique et un bon pont avec l’entraîneur-chef. »  

 

Autre niveau, même scénario  

 

Dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, les Saguenéens de Chicoutimi peuvent compter sur Félix Bibeau, un ancien joueur. Il occupera le rôle d’adjoint à l’entraîneur Yanick Jean. 

 

 Avec toute son expérience dans le hockey professionnel, Bibeau estime avoir un bon atout dans sa manche.  

 

« Que ce soit dans mon junior ou au hockey professionnel, j’ai fait pratiquement toutes les chaises possibles. Ça me permet de comprendre les gars et leur situation tout dépendant du rôle qu’ils occupent », affirme le nouvel entraîneur adjoint des Sags.  

À propos de Yanick Boudreault

Avatar photo
Étudiant en journalisme à temps plein et cowboy dans ses temps libres, Yanick Boudreault est reconnaissable par ses bottes, mais aussi par son charisme. Originaire de la ville minière de la Côte-Nord, Fermont, Yanick a dû quitter le nid familial pour œuvrer dans un métier qui le passionne. Il a été employé l’été passé chez TVA CIMT-CHAU à Carleton-sur-Mer et il compte bien y retourner lors de son stage de fin d’études collégiales ainsi que lorsqu’il aura son diplôme en poche. Ses collègues de travail le définissent comme un journaliste polyvalent. Il sait s’adapter à plusieurs situations et il peut exceller dans toutes sortes de tâches différentes. De plus, sa rapidité et son efficacité l’aident à dénicher les potins les plus croustillants puisqu’il en raffole tant.

À voir aussi

Grande réunion des stations : mission réussie

Les amateurs de ski et de planche à neige se sont déplacés en grand nombre …