mercredi , 1 décembre 2021

Première réussie pour Québec Issime

C’est devant une salle comble que la version hivernale de 12 voix, un piano a donné son coup d’envoi, hier soir, au Théâtre Palace Arvida. Le spectacle de Québec Issime sera présenté neuf fois d’ici le 4 décembre avant que la troupe ne se dirige vers la Place des Arts de Montréal. 

Après le succès de la pièce du même nom, au printemps dernier, la troupe était prête pour le lancement d’une toute nouvelle version. Le spectacle, divisé sous forme de tableaux, explore l’histoire musicale de Québec Issime depuis ses débuts. Ce sont donc des prestations tirées de spectacles comme De Céline à la BolducDécembre, Party et Cowboy qui ont été présentées par les chanteurs et les chanteuses.

La troupe de Québec Issime était de retour aux sources au Théâtre Palace Arvida afin de présenter son nouveau spectacle.

Ce qui en fait une version originale, c’est le changement de plusieurs morceaux qui ont été remplacés, pour l’occasion, par des classiques de Noël. « Plus de la moitié du spectacle a été modifiée afin de vous [le public] mettre dans la magie du temps des fêtes », a expliqué la directrice générale de Diffusion Saguenay, Isabelle Gagnon.  

Deux générations sur la même scène 

Ce spectacle représente aussi l’opportunité parfaite pour « deux générations de chanteurs » de se trouver sur scène. « La plupart des chanteurs et chanteuses présents ce soir travaillent ensemble pour la première fois », a expliqué au public le directeur artistique, Pierre Doré, depuis son piano.  

Un chanteur de la « troisième génération de Québec Issime » en a aussi profité pour toucher le cœur de tous les spectateurs. Du haut de ses 12 ans, Marc-Olivier Bergeron a conquis la salle avec son interprétation de La prière en duo avec David Leblanc.  

« Un véritable bijou pour la région » 

La nouvelle mairesse de Saguenay, Julie Dufour, était présente dans la salle pour effectuer une courte allocution. Elle a notamment fait un rappel sur l’histoire de la création de la troupe avant de revenir sur l’importance de celle-ci pour le Saguenay. « Notre région est une véritable pépinière de talents et c’est grâce à des organismes comme Québec Issime que l’on peut continuer de la développer », a avancé la nouvelle mairesse.  

En plus de Julie Dufour, ce sont plusieurs élus du nouveau conseil de ville qui étaient présents dans la salle afin de soutenir les 12 artistes sur scène dont, entre autres, Jimmy Bouchard, Jean-Marc Crevier, Michel Tremblay et le nouveau président de l’arrondissement de Jonquière, Carl Dufour.  

À propos de Maxime Drolet

Maxime Drolet est une jeune femme de 19 ans originaire du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Elle a fait ses études secondaires dans le Programme d’étude international (PEI) avant de continuer sa formation en Art et technologie des médias (ATM). Elle est très dynamique, impliquée et adore relever des défis autant physiques qu’intellectuels. Passionnée de sport, elle en pratique plusieurs et forme la relève en tant qu’entraîneuse de volleyball et de course à pied. Si elle n’est pas sur la piste ou en cours, vous la trouverez sûrement la tête dans un livre ou dans les nuages sur le haut d’une montagne. Elle rêve de travailler dans le domaine des communications depuis sa plus tendre enfance.

À voir aussi

The Blueberries : lorsqu’une passion devient virale

Les membres du groupe The Blueberries sont pratiquement nés avec des skis dans les pieds. …