Un premier roman par Mathieu Villeneuve | Un récit basé sur ses ancêtres

285
0
Partagez :

L’auteur Mathieu Villeneuve, originaire de la région, a lancé hier son tout premier roman, Borealium tremens. Il s’est particulièrement inspiré de la terre de ses ancêtres pour écrire ce récit.

L’auteur estime que la région a beaucoup de choses à lui apporter. «Pour débuter ma carrière en tant qu’écrivain, je me disais que je devais passer par ma région», mentionne-t-il. On dit souvent au départ qu’un écrivain doit écrire sur ce qu’il connait. C’est donc ce que j’ai décidé de faire.»

L’histoire de Borealium tremens raconte en bonne partie ce qu’il a vécu au cours de sa vie. «Le livre relate l’histoire d’un jeune garçon qui reçoit en héritage une maison fantôme au Lac-Saint-Jean. Il décide par la suite d’aller la rénover, de cultiver la terre aussi. Il y aura des rencontres avec son voisin ainsi que le maire de la ville», ajoute M. Villeneuve.

À 27 ans, un premier roman est une réalisation pour cet écrivain. «J’ai étudié trois ans au baccalauréat en littérature et puis j’ai fait la maitrise. Je me suis dit :’’tant qu’à étudier dans le domaine, je me lance.’’ Cela était un peu un chemin tracé, puisque j’ai grandi avec les contes et légendes du Québec que mon père me racontait lorsque j’étais plus jeune.»

Pour la maison d’édition régionale La Peuplade, c’est une fierté d’éditer l’auteur Mathieu Villeneuve. «Il a été un coup de cœur pour nous. Nous avons accroché dès le départ non seulement en raison de son style d’écriture, mais aussi de son histoire. À La Peuplade, nous sommes fiers d’encourager de jeunes auteurs de la région», mentionne l’éditeur Paul Kawczack.

Mathieu Villeneuve sera présent lors de la 53e édition du Salon du livre du Saguenay Lac-Saint Jean qui se tiendra du 28 septembre au 1er octobre.

Partagez :