Dominic Gagnon 4e | Cuisante défaite pour le PCS

143
0
Partagez :

Le candidat du Parti des citoyens de Saguenay (PCS), Dominic Gagnon, termine dernier dans la course à la mairie. Cette défaite, qui l’a visiblement déçu, pourrait d’ailleurs coïncider avec la fin du parti qui a été fondé par Jean Tremblay il y a un an.

 «Les résultats ne sont pas à la hauteur de nos attentes, évidemment. Je crois que les citoyens nous ont clairement envoyé comme message qu’ils voulaient passer à autre chose», a reconnu M. Gagnon.

Le médecin de profession a mentionné qu’au-delà de certaines maladresses lors du débat télévisuel à Radio-Canada, c’est surtout le désir de la population de tourner la page sur l’ère Jean Tremblay qui explique ces résultats décevants. «Il va falloir se réunir ensemble et réfléchir sur ce qui n’a pas fonctionné.»

Rappelons que la semaine dernière, un sondage mené par le Quotidien et KYK Radio X plaçait M. Gagnon quatrième dans les intentions de vote avec 9% des voix, derrière le candidat indépendant Arthur Gobeil.

Gagnon a tenu à féliciter la nouvelle mairesse de Saguenay Josée Néron. «Mme Néron a mené une très belle campagne de quatre mois. Souhaitons que ces mois-là augurent bien pour les quatre prochaines années.»

Au moment d’écrire ces lignes, aucun candidat du Parti des citoyens n’était en avance dans les seize districts. Les quelques candidats réunis au Dooly’s de Chicoutimi pour appuyer M. Gagnon avaient d’ailleurs la mine basse, eux qui ont assisté – en direct – à la déconfiture du parti.

Dominic Gagnon avait été nommé chef du PCS en août dernier afin de combler le départ de Jean-Pierre Blackburn, qui avait claqué la porte au parti pour «reprendre sa liberté» en tant que candidat indépendant.

Le chef du PCS n’a pas voulu se prononcer à savoir s’il allait se présenter aux élections municipales de 2021.

Partagez :