L’audace d’agir de Catherine Fournier

241
0
Partagez :

La députée péquiste de Marie-Victorin et auteure du livre L’audace d’agir, Catherine Fournier, lance un appel aux milléniaux afin qu’ils s’impliquent davantage dans tous les centres décisionnels.

En tournée dans la région depuis mercredi, la jeune femme de 25 ans offre des conférences aux cégépiens afin de les sensibiliser au monde politique. Elle souhaite, par ces rencontres, démontrer qu’il y a une place pour eux en politique, mais qu’il faut la saisir à tout moment.

Pour cela, elle aborde sa propre histoire dans le milieu et explique que s’impliquer auprès des mouvements communautaires, environnementaux, syndicaux, des partis politiques et autres est aussi une façon idéale de s’engager.

Animée par une grande fierté d’être la plus jeune femme de l’histoire à siéger à l’Assemblée nationale du Québec, elle sentait la responsabilité de conscientiser les jeunes à la politique. C’est alors qu’elle a écrit son livre L’audace d’agir où elle présente les défis qui attendent la jeunesse québécoise. Elle y aborde la préservation de l’environnement, le vivre ensemble, les mutations économiques, les inégalités sociales et la restauration de nos institutions démocratiques.

«De nombreux mythes entourent la politique. La façon dont elle est présentée décourage les jeunes. Elle se noie à travers les scandales», soutient-elle.

Prochainement les milléniaux, nés entre 1985 et 2004, représenteront le tiers de la population québécoise. «Notre poids démographique peut faire une réelle différence lors des prochaines élections», a soutenu Catherine Fournier.

Une politicienne prometteuse

Elle note que sa présence parmi les grands du Salon bleu ne détonne aucunement. En effet, les députés écoutent ses propositions. «Mes paroles ont du poids au sein du parlement. Je crois que tous mes confrères ont un respect pour l’engagement.»

Par ailleurs, Catherine Fournier a remporté la deuxième place dans les catégories Parlementaire de l’année et Étoile montante après un sondage effectué auprès de l’ensemble des députés. Un bel hommage pour la jeune femme, qui n’en est qu’à sa première année à titre de députée.

Partagez :