Dégustation de prestige 2018 | 100 000 $ amassés pour l’Hôpital de Chicoutimi

269
0
Partagez :

425 convives ont eu l’occasion de déguster des vins d’importation privée ainsi que des fromages du Québec. Photo : Michaël Thibeault

Plus de 100 000 $ ont été amassés grâce à la 16e dégustation de prestige au profit de la Fondation de ma vie, tenue jeudi à l’Hôtel Delta Saguenay.

Sous la présidence d’honneur des avocats Éric Le Bel et Jean-Marc Fradette du cabinet d’avocats Fradette & Le Bel, l’événement a été un succès sur toute la ligne selon le comité organisateur.

L’objectif cette année a été de générer un bénéfice net de 85 000 $ afin de doter le service de pédiatrie de l’Hôpital de Chicoutimi de quatre systèmes de surveillance cardiorespiratoire et de télémétrie.

«Il s’agit d’une activité importante précise le directeur général de la Fondation de ma vie, Martin Gagnon. On collecte des dons pour que les enfants de la région puissent profiter de ces machines. On veut éviter qu’ils aient à se déplacer à Montréal pour faire ces tests».

Plus de 425 billets ont trouvé preneur et les convives ont eu l’occasion de déguster des vins d’importation privée ainsi que des fromages du Québec. L’organisation a pu compter sur la présence du sommelier François Chartier, qui a participé notamment à la sélection des vins qui ont été dégustés ainsi qu’à l’élaboration du menu.

Le sommelier François Chartier expliquant le menu de la soirée. Photo : Michaël Thibeault

«Le menu a été travaillé et retravaillé avec le chef de l’Hôtel Delta Saguenay, Martin Lamothe. Le but était de suivre un crescendo de saveurs pour obtenir une belle harmonie depuis l’apéro jusqu’au dessert», souligne le créateur d’harmonies, François Chartier.

Encans silencieux

Des encans silencieux ouverts à tous les participants de la soirée-bénéfice ont également été organisés pour l’occasion. Les invités pouvaient remporter une balle de tennis du joueur espagnol Rafael Nadal, une peinture d’Arthur Villeneuve, des bijoux d’une bijouterie régionale, des crédits voyage et plus encore.

Le président du conseil d’administration de la Fondation de ma vie, Jean-François Girard, mentionne «qu’il s’agit de la meilleure reconnaissance qu’on peut avoir. Le fait de voir les gens donner, c’est vraiment le fun. Et voir autant de gens ce soir, c’est notre paie!»

Partagez :