Des employés loyaux : la clé du succès

258
0
Partagez :

Catherine Émond et Stéphanie Guérin-Tremblay ont offert la conférence « Au-delà du salaire, comment augmenter la rétention des employés ».
Photo : Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord

Une rétention optimale des employés dans une entreprise est économique, mais permet aussi de rendre une institution plus efficace. C’est ce qu’a mis de l’avant un webinaire présenté par la Chambre de commerce et d’industrie Saguenay-Le Fjord jeudi, intitulé : « Au-delà du salaire, comment augmenter la rétention des employés ».

« Fidéliser, ça coûte moins cher que recruter, et c’est aussi stratégique que de planifier ses ventes », a déclaré la consultante en ressources humaines Stéphanie Guérin-Tremblay. Accompagnée de la spécialiste des ressources humaines et des affaires Catherine Émond, elle a animé la conférence qui relevait l’importance des employés loyaux, à laquelle une soixantaine de personnes ont assisté.

Les deux femmes ont établi un parallèle entre le domaine du marketing et les ressources humaines, en lançant : « Ce que l’on fait pour fidéliser nos clients, pourquoi ne pas l’appliquer à nos employés? ». Les spécialistes considèrent que les « programmes privilèges » adressés aux consommateurs sont aussi primordiaux pour maintenir les employés à l’interne.

Mme Émond a souligné que plus les individus demeurent dans une organisation, plus l’institution se verra, entre autres, accroître ses performances et la satisfaction de ses clients.

Malgré la pénurie de main d’œuvre, la rétention des employés est autant cruciale que la publicité de recrutement, selon les conférencières. Comme les candidats ont maintenant l’embarras du choix de leur milieu de travail, ils auront tendance à sélectionner le plus agréable.

Pour parvenir à cet objectif, le sentiment de la réalisation de soi des employés doit être mis de l’avant, bien avant une modification d’échelle salariale. Un accueil adéquat des nouveaux employés et des rencontres de suivi fréquentes sont des exemples de stratégies qui peuvent mener à cette fin.

En contexte de pandémie, le sentiment d’appartenance à une équipe de travail est d’autant plus important, selon les spécialistes. Mme Émond considère que ces temps troubles sont « un bon moment de se réinventer » en communiquant avec les employés.

Partagez :