La Peuplade célèbre ses quinze ans

203
0
Partagez :

Poésie et musique ont été au rendez-vous au Côté-Cour à Jonquière, samedi soir, pour souligner les quinze années d’existence de la maison d’édition La Peuplade. En collaboration avec le Salon du livre du Saguenay-Lac-Saint-Jean, plusieurs auteurs se sont succédés afin de lire leurs créations devant une salle bondée de spectateurs.  

« C’est vraiment le fun de voir des humains en vrai et d’avoir un retour réel sur ses écrits », a confié l’autrice Mireille Gagné qui faisait partie de la douzaine d’écrivains à se produire pendant la soirée littéraire. Mylène Bouchard, Mustapha Fahmi, Anne-Martine Parent, Stéfanie Tremblay, Gabriel Marcoux-Chabot, Charles Sagalane, Antoine Desjardins, Kristina Gauthier Landry, Paul Kawczak, Marie-Hélène Voyer et Christian Guay-Poliquin sont venus sur scène accompagnés par le musicien Guillaume Tremblay qui a joué du piano, du saxophone ainsi que de la flûte traversière. 

Au début de la soirée, le directeur général Simon Philippe Turcot a admis que le parcours de La Peuplade n’avait pas été un long fleuve tranquille. « On a parcouru beaucoup de kilomètres ensemble. On a monté une maison à mains nues », a-t-il affirmé. 

Le but de la maison d’édition est de mettre en lumière des créateurs québécois, d’où le logo de phare. « Le phare éclaire très loin dans la nuit. Et c’est ce qu’on voulait faire avec une maison d’édition », explique M. Turcot. Basée à Chicoutimi, elle a même élargi ses frontières afin de rayonner à l’extérieur du pays, notamment en France, en Belgique et en Suisse.   

Concernant le Salon du livre, Mireille Gagné qui a vécu sa première expérience, cette année, a été agréablement surprise du fonctionnement hybride. Contrairement aux éditions précédentes qui avaient lieu à un seul endroit ouvert avec des kiosques, des activités ont été organisées un peu partout dans la région pour respecter les mesures sanitaires. Une bonne initiative, selon l’écrivaine, qui lui a permis de rencontrer ses lecteurs et d’autres auteurs comme elle.   

La 31e édition du Salon du livre s’achève le 3 octobre. Parmi les dernières activités, il reste des séances de dédicaces et des rencontres avec des écrivains.

Partagez :