L’influence des couleurs sur notre quotidien

117
0
Partagez :

Le rouge, bien qu’excitant et agressif, favorise la faim selon la psychologie de la couleur. Elle peut donc être utilisé dans une cuisine selon les comportements d’une personne. (Photo : Alex Delcourt)

Triste, mise sur le jaune ! Agité, ne peinture pas ta chambre en rouge ! Anxieux, peins en bleu ! C’est à tout le moins ce qui est défendu par la psychologie de la couleur, une théorie utilisée dans plusieurs domaines, dont la décoration d’intérieur.

Cette théorie est notamment très utilisée dans le domaine de la décoration et du design. Bien que son efficacité ne fasse pas l’unanimité, elle reste un incontournable dans ces domaines. Elle est enseignée dans le Centre de formation professionnelle (CFP) Saint-Germain de Jonquière pour les futurs décorateurs et décoratrices d’intérieur. « C’est important d’être à l’écoute de son client. Dans un contexte, par exemple, que les gens sont anxieux, conseiller certaines couleurs peut augmenter les effets de l’anxiété alors que conseiller une autre couleur peut avoir un effet calmant », croit une enseignante au CFP Saint-Germain en décoration d’intérieur, Nadine Sénéchal. Selon elle, il est nécessaire de transmettre les connaissances de la psychologie des couleurs aux élèves pour qu’ils puissent mieux conseiller les clients.

Sur le marché du travail, la théorie est d’ailleurs beaucoup utilisée. « On l’utilise beaucoup. C’est un outil », ajoute une décoratrice d’intérieur depuis plus de dix ans, Anic Jean. Selon elle, les impacts sur le comportement des gens sont visibles. Retirer, par exemple, une couleur vive du salon ou de la chambre peut avoir un effet bénéfique. « Il va s’en rendre compte quand il va enlever la couleur. Quand il va l’enlever, il va dire, oh, mon Dieu ! C’est sûr à 100%. Tu ne t’en rends pas compte quand tu es dans la pièce et que tu le vis. S’il prend un blanc très chaud, la pression va diminuer », explique Mme Jean.

La psychologie de la couleur se base sur le fait que chaque couleur possède des propriétés qui entraînent plusieurs répercussions sur le comportement humain, l’humeur et le processus de psychologie selon Greelane, un site web éducatif reconnu. Cette définition est partagée par plusieurs autres sources.

Quelle couleur mettre sur ses murs?

L’influence de la mode

La mode interfère souvent avec la psychologie de la couleur. La couleur noire, étant en tendance dans les maisons modernes, aurait un effet néfaste selon Anic Jean et la théorie. « Si quelqu’un veut mettre du noir dans sa salle à manger, je vais lui dire non, ça coupe la faim, ce n’est pas recommandé. » Cette couleur favoriserait aussi la dépression. Le manque de connaissance de la population jumelé au volet théorique de la psychologie de la couleur ne permet pas aux décorateurs d’utiliser cette dernière dans toutes les situations. Les avancés scientifiques donneront peut-être raison aux décorateurs, designers, stylistes, coiffeurs et artistes de ce monde.

Partagez :