mercredi , 17 août 2022

Élites : enfin des victoires à domicile

Les Élites de Jonquière ont raflé leurs deux premiers gains au Foyer des Loisirs, cette fin de semaine, face à l’Intrépide de Gatineau. Jonquière l’a d’abord emporté 6-5 en prolongation, samedi, et de manière plus rassurante 5-2, dimanche.

« Mes joueurs, ils méritaient ça ! Ça a tellement été difficile. On était rendu à un point où la défaite ne nous dérangeait même plus. Je suis extrêmement heureux pour eux, qu’ils puissent enfin goûter à la victoire », a avoué l’entraineur-chef des Élites, Arnaud Dubé, soulagé d’enfin voir la lumière au bout du tunnel.

Les pénalités décernées ont été nombreuses cette fin de semaine, trois expulsions ont notamment été comptabilisée dimanche. (Crédit Photo : Marc-Antoine Corneau)

Il s’agissait seulement des deuxième et troisième victoires des Jonquièrois cette saison. Avant ces duels, les hommes d’Arnaud Dubé figuraient au 15e et dernier rang de la Ligue M18 AAA du Québec avec un maigre total d’une victoire en 14 parties.

Les points amassés ne permettront toutefois pas à l’équipe de grimper au classement, eux qui demeureront bon dernier au classement général.

 

Samedi

La rencontre du samedi en a été une des plus spectaculaires, alors qu’aucune formation n’a eu les devants par plus de deux buts. Au moment de débuter la troisième, le tableau indicateur affichait quatre de chaque côté.

Les visiteurs ont entamé le dernier tiers du bon pied, marquant seulement cinq secondes après que la rondelle ait été déposée. Les locaux se sont toutefois retroussés les manches et ont inscrit deux filets sans riposte pour gagner 6-5 en prolongation.

Dimanche

Dans ce deuxième affrontement du programme double, la formation à l’étoile dorée a été une fois de plus convaincante. Après être retraités au vestiaire sur une marque de 1-1, les Élites sont revenus en force en deuxième pour déjouer la vigilance du gardien gatinois à trois reprises.

Jonquière a finalement résisté aux menaces adverses au troisième vingt pour signer un gain de 5-2.

Effet Beauregard

La troupe saguenéenne a pu compter sur le retour d’un certain Charles-Antoine Beauregard. Blessé, l’attaquant de 17 ans, repêché en troisième ronde par les Foreurs de Val d’Or en 2020, n’avait pas foulé les patinoires depuis plus d’un an et demi.

« Il n’a pas besoin de 12 chances de marquer pour la mettre dedans. Un gars qui est capable de souvent compter des buts c’est payant pour une équipe », a déclaré Arnaud Dubé.

Beauregard n’a d’ailleurs pas perdu de temps pour faire sentir sa présence. L’ancien du Blizzard SSF a inscrit six points, dont quatre buts en deux matchs pour mener ses coéquipiers sur le chemin victorieux.

Les Élites reprendront l’action le vendredi 12 novembre. Ils affronteront pour l’occasion le Phénix du Collège Esther-Blondin, à 19h, au Foyer des Loisirs d’Arvida.

 

 

À propos de Marc-Antoine Corneau

Marc-Antoine Corneau est un apprenti journaliste de 19 ans pour qui le monde du sport n’a aucun secret, du moins presque aucun… Son but premier : s’établir comme référence dans le monde du soccer au Québec. Tout droit sorti d’Alma au Lac-Saint-Jean, le jeune homme aux 6 pieds 3 pouces peaufine actuellement ses talents d’écriture, alors qu’il est assigné à la couverture des Saguenéens de Chicoutimi au Journal de Québec. Depuis un an, le Jeannois est également responsable des communications pour les Élites de Jonquière dans la Ligue de développement du hockey M18 AAA du Québec. De nature discrète, Marc-Antoine est loin de laisser sa place. Déterminé et muni d’une grande confiance en lui, il trace son chemin où bon lui semble. Ce n’est peut-être pas le plus à l’aise devant la caméra, mais croyez-le, il sait manier les mots tel Zoro avec son épée.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …