Les camionneurs s’arrêtent à Saguenay avant Québec

Des manifestants attendant le convoi de camionneurs à l’Hôtel Mont-Valin.
Photo : Cédric Bolduc

 

Le convoi des camionneurs de la Côte-Nord s’est arrêté à l’Hôtel Mont-Valin, situé à Chicoutimi, où bon nombre de personnes les attendaient pour les encourager dans leur but ultime du retrait des mesures sanitaires partout au Canada.

Plus d’une centaine de personnes étaient sur place avec des pancartes prônant le mot liberté et des drapeaux arborant la feuille d’érable et la fleur de lys. Elles ont pu voir défiler devant eux des dizaines de camionneurs se rendant à Québec. À noter que le leader du convoi, Rambo Gauthier, était présent.

Leur message vise directement le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, ainsi que celui du Québec, François Legault, afin de retrouver les libertés perdues depuis maintenant près de deux ans. Ils s’opposent particulièrement à la vaccination obligatoire pour traverser la frontière canado-américaine.

Sur place, bon nombre de klaxons et de voix cherchant à se faire entendre ont retenti dans le stationnement de l’hôtel carrément pris d’assaut par les militants. Plusieurs policiers ont assisté à la scène sans intervenir, dans le but d’éviter les débordements.

Une manifestante, Nathalie Morissette, était présente, accompagnée de ses deux enfants, pour appuyer les camionneurs. « Les mesures ont été vraiment drastiques. On regarde les chiffres de la santé publique et il n’y a plus de pandémie. Je considère que c’est de la maltraitance pour nos enfants. Un masque à l’école toute la journée c’est ridicule. Je suis ici pour supporter ceux qui se battent pour nos droits et libertés. On a besoin de retourner à la normale et enlever les mesures sanitaires. »

Une autre militante de la cause, voulant rester dans l’anonymat, est exaspérée de la situation, elle qui a perdu son emploi dû à la pandémie. « Je suis prise dans mon sous-sol et on m’empêche de gagner ma vie. Ça suffit la tyrannie ! Il faut recommencer à vivre un moment donné. »

Pour l’instant, M. Trudeau n’a pas bronché concernant les règles reliées au coronavirus après tout ce mouvement qui prend une ampleur démesurée dans tout le pays. Les camionneurs poursuivront leur quête de faire flancher le premier ministre concernant ses décisions de restrictions. Jusqu’à présent, la durée de ce convoi est encore inconnue.

À propos de Cédric Bolduc

Cédric Bolduc est originaire d’une petite ville sur la Rive-Sud de Montréal du nom de Saint-Basile-le-Grand. Il a débuté son parcours au cégep en Intégration multimédia, à Longueuil, ce qui lui a permis d’acquérir plusieurs connaissances très utiles comme les bases de Photoshop et le codage. Cédric voit les choses en grand pour l’avenir. Il est prêt à aller plus loin dans son cheminement en apprenant toujours des nouvelles notions et en élargissant ses horizons. De ce fait, plus d’opportunités de toutes sortes s’offriront à lui. Aussi, c’est un passionné du sport. Le hockey, il en mange. Pratiquant ce sport sur la glace depuis déjà plusieurs années et regardant attentivement tous les matchs du CH en portant fièrement son chandail de Caufield, on pourrait le qualifier de fan fini. La musique est une autre de ses raisons de vivre. Il est toujours le premier sur les nouvelles tendances musicales et est très souvent le DJ dans les fêtes, ce dont il ne manque pas de se vanter. Il aime bien aussi glisser quelques petites blagues à travers ce qu’il dit pour détendre l’atmosphère, mais encore là c’est seulement un prétexte pour dire qu’il est très drôle.

À voir aussi

Le bracelet antirapprochement attendu impatiemment

Alors que les 16 premiers bracelets antirapprochements seront utilisés à Québec dans les cas de …