Les traverses piétonnières : un gros enjeu à Saguenay

205
0
Partagez :

Le Service de police de Saguenay tient une campagne de sensibilisation aux traverses piétonnières. Le non-respect de la priorité de passage des piétons est un problème important dans la région, selon le porte-parole du corps policier, Luc Tardif.

Des opérations d’éducation et de sensibilisation auront lieu jusqu’au 4 novembre. La surveillance sera aussi augmentée près de traverses piétonnières et près des zones scolaires. La population pourra aussi apercevoir le slogan « Au passage, pensez-y » sur Internet et sur des panneaux à divers endroits dans la ville.

La campagne revient chaque année depuis cinq ans. M.Tardif témoigne qu’une certaine amélioration a été constatée, mais c’est toujours un enjeu. L’an dernier, 14 infractions avaient été émises et 62 opérations ont été effectuées.

À son avis, le problème pourrait être se transmettre depuis plusieurs générations. « Ils ne voient pas leurs parents céder le passage aux piétons depuis plusieurs années », explique le porte-parole. Ce dernier ajoute que des manques de concentration et de vigilance, ainsi que « des manques de courtoisie » sont aussi en cause.

De malheureux incidents sont arrivés dans le passé. Une étudiante du Cégep de Jonquière est décédée en 2014. Elle s’était fait frapper alors qu’elle traversait la rue Panet, près de l’école, et elle avait succombé à ses blessures.

C’est pourquoi la Ville a refait les traverses piétonnières aux alentours du cégep et que davantage de signalisation y a été installée.

De possibles conséquences

Luc Tardif veut rappeler aux automobilistes qu’ils recevront des amendes de 173 $ s’ils ne respectent pas le droit de passage des piétons. Une part de responsabilité appartient aux passants aussi. « Il doit faire quelques pas supplémentaires pour accéder à la traverse et l’utiliser pour assurer sa sécurité », souligne M. Tardif.

Les policiers de Saguenay continueront de porter attention au comportement des automobilistes et des piétons après la campagne. « La campagne est là pour rappeler à la population, pour faire un pas supplémentaire vers l’amélioration de nos habitudes de conduite, mais c’est certain que tout au long de l’année, c’est des infractions qui sont surveillées par les policiers », affirme-t-il.

 

 

Partagez :
Avatar photo