L’arrondissement de Jonquière enclenche la phase 2 de sa revitalisation

Le président du conseil d’arrondissement de Jonquière, Carl Dufour, a pour objectif principal de donner un second souffle à l’hôtel de ville de Kénogami. (Photo Jade Giovane)

 

La durabilité de l’hôtel de ville de Kénogami et la revitalisation de la rue Saint-Dominique sont les dossiers qui demanderont le plus d’attention dans l’arrondissement de Jonquière au cours des deux prochaines années.

 Les élus du conseil d’arrondissement de Jonquière ont présenté ceux-ci parmi les dix objectifs prioritaires d’ici la fin de 2024.

« On veut vraiment les réaliser dans les quatre ans. Il faut savoir qu’il y a des objectifs qui ne couteront rien. Ce qu’on veut finaliser, bien que parfois on avance d’un pas et on recule de deux, c’est l’hôtel de ville de Kénogami. Presque tout est en place pour que ça fonctionne. Pour la rue Saint-Dominique, à court terme il va falloir qu’on donne un coup là-dessus », explique le président de l’arrondissement de Jonquière, Carl Dufour

Il ajoute que la phase deux du projet qui concerne les travaux de la Rivière-aux-Sables se joint à la liste des dix nouvelles missions du conseil.

Dans les autres objectifs de l’arrondissement se trouve la longévité et l’amélioration du Mont-Fortin. Le but est de fournir de nouvelles infrastructures et de changer les équipements proposés à la population. Les travaux devraient commencer durant la saison estivale de 2023.

Les investissements faits par le conseil de l’arrondissement de Jonquière font partie des dossiers de longue haleine.

Un bilan 2022 positif 

Lors du conseil d’arrondissement de Jonquière, les six conseillers ont présenté le compte rendu des investissements des trois dernières années. Parmi ceux-ci, c’est un total de 4 millions $ qui a été injecté dans la première phase des rénovations du parc de la Rivières-aux-Sables.

« C’est ça qui est le fun, on est une équipe qui travaille ensemble et les conseillers ont travaillé sur le terrain. Je n’ai pas de mauvais commentaire, au contraire je pense qu’on a une belle équipe. On désire faire avancer les choses, c’est ce qui est important », dit M. Dufour pour expliquer son ressenti sur le bilan 2022.

Il souligne que le total des investissements depuis 2019 s’élève à plus de 15 millions $. Pour M. Dufour c’est un financement qui porte déjà ces fruits auprès de la population de l’arrondissement de Jonquière.

À propos de Jade Giovane

Avatar photo
Rendre accessible l’information pour tous et vulgariser les enjeux nationaux ont toujours été les objectifs de Jade Giovane. C’est au secondaire qu’elle a fait la découverte de Charles Villa, un Grand Reporter. Grâce à lui, elle a réalisé qu’elle aussi souhaite pratiquer ce métier à l’international. Elle a donc quitté Saint-Bruno de Montarville pour la première destination vers son métier de rêve : le programme de journalisme de l’École supérieure en art et technologie des médias. En plus d’être pétillante, déterminée en plus d'être persévérante, elle s’implique au sein du conseil étudiant d’ATM. Jade se donne tous les moyens pour réussir ce qu’elle entreprend. Après son escale en ATM, cette Franco-Italienne partira faire le tour du monde pour ajouter à son carnet plusieurs contacts et vivre dans le feu de l’actualité internationale. Si elle atterrit de nouveau au Québec, ce sera pour réaliser des études en histoire féministe, en langue et politique internationale.

À voir aussi

Un motoneigiste octogénaire revient chez lui saint et sauf

Les policiers de Saguenay ont reçu un appel au 911 samedi après-midi signalant la disparition …