Reprise des spectacles dans les bars

254
0
Partagez :

La scène du Café-Bar L’Envol sur la rue Saint-Dominique, à Jonquière. (Photo : Leah Martin)

Soirées humoristiques, spectacles de chansonniers ou prestations de groupes musicaux, les bars de la région offrent de plus en plus d’évènements culturels. Un phénomène causé par une hausse importante de l’engouement pour les représentations devant public depuis la fin de la pandémie.

Leah Martin

leahmartin2004@hotmail.com

En plus des salles de spectacle traditionnelles, les bars réussissent aussi à attirer des artistes, parfois émergents, entre leurs murs, au grand plaisir de la clientèle qui s’est ennuyée durant la pandémie. L’ambiance, la facilité d’accès et l’intérêt des gens ont créé une augmentation de la demande dans le domaine culturel.

Au Café-Bar L’Envol de Jonquière, les évènements culturels offerts attirent davantage la clientèle qu’avant la pandémie. « Il y a clairement eu un engouement pour les évènements […] Pour nous, c’est ce qui a vraiment fait une différence au niveau de l’achalandage », explique le gestionnaire du Café-Bar, Guillaume Gagnon.

 

Question de bien-être

La présentation de spectacles va aussi jouer un rôle pour la dynamique d’un bar. Les individus auront plus tendance à vouloir se rassembler. L’ambiance va alors changer pour laisser place à une atmosphère plus relax que festive.

Pour le propriétaire de la Voie Maltée, Daniel Giguère, il est aussi question de santé mentale. « C’est important d’avoir du plaisir, de trouver la plénitude tous ensemble. Au fond, c’est ça l’humour, c’est ça la musique, c’est ça le côté social. »

La présence de la culture dans les bars permet d’atteindre un des buts premiers pour les deux commerces: être rassembleur.

Une situation à long terme

Cette tendance semble vouloir se maintenir à long terme dans la région et ailleurs dans la province. Des associations comme les Scènes de Musique Alternatives du Québec (SMAQ) s’occupent de mettre de l’avant l’importance, pour les bars, de créer et de contribuer à la culture québécoise. Quelque chose d’encourageant pour les bars qui n’ont pas l’intention de réduire la quantité d’évènements chez eux.

Partagez :
Avatar photo