Panne d’électricité : 22 foyers ont été plongés dans le noir à Saguenay

136
0
Partagez :

Hydro-Québec a respecté le délai qu’elle avait estimé sur sa plateforme Info-pannes. (Photo : Jasmin Maltais)

Ce sont plus de 22 foyers ainsi qu’une tour de transmission alimentant trois stations radiophoniques qui ont été privés d’électricité tôt jeudi matin dans le secteur des Monts-Valin.

Les quelque 17 centimètres de neige qui sont tombés dans la nuit de mercredi à jeudi à Saguenay ont provoqué un bris d’équipement peu avant 5h30 au nord du parc national des Monts-Valin. La société d’État a donc dépêché une équipe sur les lieux pour remédier rapidement à la situation. Questionné sur la durée de l’événement, le conseiller aux affaires régionales pour Hydro-Québec, Vincent Paquin, souligne que « l’ensemble des clients touchés par cette panne ont été rebranchés au réseau dès midi ».

Pas seulement des foyers

Situé en périphérie de la région, le secteur qui a été paralysé est aussi l’endroit où se trouve la plus importante tour de transmission FM pour le Saguenay. Organe de diffusion pour le 95,7 KYK, le 94,5 Énergie et le 96,9 Rouge, la tour est donc restée hors service pendant plus de six heures.

Même si ce type de bris est de moins en moins fréquent pour les radiodiffuseurs, les équipes matinales ont quand même pu continuer leurs activités.

« Pour notre équipe en studio rien n’a changé nous avons simplement redirigé nos auditeurs vers l’application de Cogeco Médias pour continuer de nous écouter en live», a indiqué le co-animateur de l’émission Le Show du Matin sur les ondes du 95,7 KYK, Maxime Simard.

Outre la tour et les foyers, cette panne a aussi rendu impossible toute communication par fréquence radio ouverte communément appelée CB, qui permet aux automobilistes de communiquer lorsqu’ils empruntent un chemin forestier étroit.

Loin d’être une première

D’après les données d’Hydro-Québec, c’est le deuxième événement du genre qui survient sur ce réseau à moins d’un an d’intervalle. Rappelons que la tempête du 23 décembre dernier avait frappé de plein fouet le secteur causant même la fermeture du parc pour quelques jours.

 

Partagez :