mercredi , 20 janvier 2021

Apprendre sur Internet | Une alternative intéressante

Apprendre la cuisine avec Gordon Ramsay, la composition musicale avec Hans Zimmer et bien d’autres cours donnés par des légendes de leur milieu. C’est ce qu’offre la plateforme en ligne Masterclass.

Aujourd’hui, de plus en plus de gens utilisent internet afin d’apprendre de nouvelles connaissances. Que ça soit par Youtube, Masterclass ou tout autre site internet de partage d’expertise.

Mais est-ce vraiment possible d’apprendre son métier sans s’asseoir sur les bancs d’école ? Si on se fie au parcours du programmeur informatique Daniel Laberge, oui.

Le parcours scolaire de l’homme de 31 ans a été court. «J’ai fait 3 sessions en informatique au Cégep de Victoriaville.  J’avais l’impression de perdre mon temps étant donné que le curriculum était conçu pour des novices. Plusieurs élèves n’avaient même jamais touché à un ordinateur ! J’ai donc quitté le programme et je suis entré tout de suite sur le marché du travail.», raconte le vice-président de l’entreprise ConstructBuy.

Dès son plus jeune âge, M. Laberge s’est amusé à programmer des jeux et des applications simples, en farfouillant internet pour trouver les réponses à ses questions. «Avec assez de curiosité et de google-fu (recherches google), on peut tout trouver sur internet», dit-il.

L’entrepreneur, pratiquement 100% autodidacte, a décidé, il y a quelques années, de tester ses connaissances dans son domaine. Il a donc suivi un cours à distance et a obtenu un diplôme de BerkeleyX.

Félix-Antoine Bergeron est, lui aussi, un entrepreneur autodidacte. Il a appris tout ce qu’il sait sur la photographie en regardant des vidéos et il a, aujourd’hui, une carrière florissante. Suivi par plus de 2000 personnes sur Instagram, le jeune homme de 20 ans rejoint une audience de plus ou moins 5000 adeptes avec ses photos.

«Je n’aurais jamais été capable de suivre un cours de photographie à l’école, j’aurais manqué de motivation. Sur internet, j’apprends juste ce dont j’ai envie, je n’ai jamais à attendre qu’un module qui ne m’intéresse pas se termine», explique le jeune artiste.

Le photographe révèle aussi qu’il songe depuis longtemps approfondir ses connaissances à l’aide de la masterclass de photographie offerte par Annie Leipovitz. «C’est une opportunité unique de pouvoir apprendre les secrets de l’une des plus grandes artistes de notre temps en photographie», ajoute Félix-Antoine.

 

À propos de Mikaël Beauchemin

Petit garçon de campagne, Mikaël Beauchemin est originaire de Saint-François-du-Lac au Centre-du-Québec. Dès sa tendre enfance, il s’intéresse à tout et tente de comprendre le monde qui l’entoure. Cette curiosité le pousse à se renseigner sur une panoplie de domaines allant de l’astronomie à la politique, en passant par le sport et le droit. Verbomoteur de nature, communiquer est son plus grand atout et il ne manque pas une occasion d’exprimer le fond de sa pensée. C’est pour cette raison qu’il s’est inscrit en ATM après son parcours secondaire où il a découvert sa passion pour la télévision. Le jeune centriquois est animé par une détermination sans limites qui le pousse toujours plus loin. Il a d’ailleurs espoir de se retrouver un jour en zone d’instabilité politique en tant que correspondant à l’étranger.

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …