dimanche , 17 janvier 2021

Les usagers mécontents des changements à la STS

Des lignes directes d’autobus qui devaient permettre de diminuer la longueur des trajets et d’engendrer des économies de temps aux usagers semblent provoquer l’effet contraire.

Plusieurs utilisateurs ont eu toute une surprise le 9 avril dernier alors que la Société de transport du Saguenay (STS) déployait son nouveau réseau amélioré. Retards au travail, attente interminable aux arrêts d’autobus, incompréhension. La patience des usagers du service de transport en commun a été mise à rude épreuve au cours des dernières semaines.

Certains passagers rencontrés ont affirmé que les nouveaux horaires ont occasionné bien des maux de tête. C’est notamment le cas d’une mère de famille qui déplore les changements apportés. « Mes enfants quittaient Place du Royaume pour rentrer à la maison par la Base de Bagotville. Depuis les modifications apportées par la STS, ils doivent faire un transfert à l’Université du Québec à Chicoutimi et attendre l’autobus les transportant jusqu’à la maison. Un trajet qui leur prend alors 58 minutes comparativement à 20 minutes auparavant.»

Le directeur général de la Société de transport du Saguenay, Jean-Luc Roberge, mentionne que les modifications apportées à plusieurs trajets « visent à régulariser les trous de service qui existaient précédemment ». Il ajoute que c’est en partie à la suite de plaintes d’utilisateurs que la STS a modifié certains parcours d’autobus.

Une étudiante du Cégep de Jonquière, habitant sur le chemin de la Réserve, a mentionné que depuis le début du mois, elle doit prendre trois correspondances avant d’arriver au Cégep. Résultat : un trajet de 22 minutes lui en prend maintenant 56.

Cette étudiante ajoute que les chauffeurs n’aident pas la cause des usagers. «Même les conducteurs connaissent mal leur trajet, ils sont incapables de répondre à nos interrogations. En plus, certains n’allument pas leur affiche sonore mentionnant le prochain arrêt. »

Appelé à commenter cette situation, M. Roberge affirme que « l’ensemble des chauffeurs a reçu une formation au cours des derniers mois visant à les informer des changements apportés au début du mois d’avril ».

La STS à l’écoute des usagers

La STS laisse entendre que d’autres modifications pourraient survenir selon les besoins de la clientèle.

Le directeur général de la Société de transport du Saguenay concède que « les modifications apportées ne peuvent pas plaire à tous, mais les usagers vont s’habituer tranquillement pas vite aux changements survenus ».

Citant l’exemple du circuit 5, passant depuis deux semaines par la Place du Royaume avant de transiter vers La Baie, M. Roberge ajoute que « des modifications ont déjà été apportées depuis la mise en place des nouveaux trajets ».

 

À propos de Guillaume Pelletier

Alors que les jeunes de son âge écoutaient Télétoon et lisaient Geronimo Stilton, Guillaume préférait regarder Le Téléjournal et feuilleter le journal. Passionné par le hockey et la politique, il a eu la piqûre pour le journalisme lors d’un stage d’un jour au Courrier du Sud en 2013. Ayant un très bon sens de l’observation, ce Brossardois d’origine a toujours aimé connaître le pourquoi et le comment des choses. Plus récemment, il a travaillé comme journaliste aux communications étudiantes universitaires de Chicoutimi pour la période estivale. N’essayez surtout pas de lui apprendre une nouvelle toute chaude, il la connaît probablement déjà, lui qui est branché sur l’actualité au quotidien.

À voir aussi

Cégep de Jonquière : lancement d’un jeu d’évasion virtuel

Un nouveau jeu d’évasion pour découvrir les programmes d’études dans un univers pré-apocalyptique nommé La …