Place aux nouveaux talents à MAtv

La plateforme de diffusion culturelle C20, produite par des étudiants de radio et de journalisme du programme Art et technologie des médias, noue un partenariat avec MAtv. Cinq émissions seront diffusées cet automne sur la chaîne communautaire.

Cette collaboration est bien accueillie par les participants au projet, qui voient là une belle occasion de faire voir leur travail. «C’est tellement le fun! On sent vraiment que la Plateforme C20 se développe. C’est certain qu’avec l’arrivée de nouveaux journalistes au sein de l’équipe, cela permettra de poursuivre notre mission de faire rayonner le milieu culturel à Saguenay», souligne l’une des journalistes, Geneviève Marceau.

Une première émission sera diffusée le 25 septembre à 21h. Quant aux quatre prochaines émissions, elles seront diffusées cet automne en raison d’une par mois. «C’est intéressant pour nous et pour le milieu culturel de la région souligne le responsable de la Plateforme C20, Blaise Gagnon. Cela donne plus de visibilité aux étudiants réalisant les entrevues, mais aussi aux artistes que nous recevons. Le public cible sera différent de ce que l’on touche en temps normal lors de nos diffusions sur le Web.»

Une vitrine pour les jeunes

Ce partenariat permet à la chaîne de télévision de promouvoir les nouveaux talents à l’écran. «Ce printemps, lorsque j’ai vu le lancement de la plateforme, j’ai tout de suite pensé à diffuser les capsules dans la programmation de MAtv mentionne le gestionnaire de projets à MAtv, Mathieu Beauregard. Cela correspond parfaitement à notre mandat d’offrir une vitrine aux jeunes talents, que ce soit des artistes émergents ou des animateurs issus du programme Art et technologie des médias.»

De plus, un processus de recrutement est en cours pour trouver de nouveaux talents afin de remplacer le départ des journalistes finissants. Les capsules d’entrevues réalisées par les journalistes peuvent être visionnées sur la page Facebook de C20.

À propos de Michaël Thibeault

Passionné par le monde des communications depuis qu’il est jeune, Michaël Thibeault adore s’informer sur l’actualité. Originaire de Chicoutimi, il n’est pas rare de lire l’une de ses publications sur Twitter, puisque Michaël est toujours branché sur la nouvelle. Il s’est découvert une passion pour la communication au cours de son parcours au secondaire en s’impliquant au journal étudiant ainsi que sur les ondes de la radio étudiante. Sa passion pour le journalisme l’a poussé à lancer un site internet de nouvelles régionales, qui lui a permis de se bâtir un bon réseau de contacts, un atout pour un journaliste en devenir. Après ATM, il souhaite pouvoir travailler à la radio ou à l’écrit, mais il ne se ferme aucune porte quant à son avenir.

À voir aussi

COVID-19: les secrets d’un tournage sécuritaire

Grâce au travail acharné des producteurs et des réalisateurs, aucune éclosion ne s’est produite dans …