Quatre épiceries communautaires offrent des produits en VRRAC

Les quatre propriétaires des épiceries du projet VRRAC
Photo: Maika Lamequin

Quatre épiceries communautaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean prennent le virage des produits en vrac. Le coup d’envoi de cette initiative a été lancé mardi, en conférence de presse, par le Réseau régional en alimentation communautaire (RRAC).

La Maisonnée d’Alma, la Recette de Chicoutimi, la Halte-Ternative de Jonquière, le Garde Manger de Dolbeau-Mistassini ont maintenant leur espace VRRAC. Depuis quelques semaines plusieurs installations de distributeurs ont été mis en place. Les responsables travaillent depuis plus de quatre mois dans le but de rendre accessible aux gens à faible revenu une panoplie de produits de qualité.

«Le message qu’on veut envoyer c’est que ce n’est pas parce qu’on a un faible revenu que l’on ne peut pas se procurer des produits de qualité et bien s’alimenter», dit la directrice de l’épicerie Halte-ternative, Caroline Dubé. En plus de viser la qualité, les dirigeants misent sur des produits locaux.

Les épiceries sont ouvertes à tous, c’est d’ailleurs près de 9 000 clients qui s’y approvisionnent. «Il y a deux types de prix. Celui des gens à revenu moindre qui paient environ 30 % de moins des prix et il y a les membres solidaires qui paient les prix réguliers», explique Mme Dubé. Ces prix dits réguliers sont quand même moins chers qu’en épicerie, ajoute la directrice.

Les quatres représentants soutiennent que le concept de produits en vrac est le futur puisque de plus en plus de gens accordent de l’importance à l’environnement. «Alimenter la communauté, alimenter la vie, il ne manque plus que vous pour acheter solidaire», invitent les propriétaires des quatre épiceries communautaires.

À noter que la Maisonnée d’Alma tiendra des portes ouvertes ce jeudi 27 septembre de 9h à 20h. Les responsables souhaitent que les gens viennent jeter un coup d’oeil pour se familiariser avec l’endroit. Les 25 premiers visiteurs recevront une surprise.

À propos de Marie-Pier Lebrun

Marie-Pier Lebrun
Sous son air discret, Marie-Pier Lebrun cache une véritable passionnée. Déterminée dans ce qu’elle entreprend, elle apprécie le travail minutieux et adore embarquer dans des projets avec des gens qui sont prêts à y mettre les efforts. Disons qu’elle est intense, toujours à sa façon! Marie-Pier a décidé d’entreprendre cette belle aventure qu’est le programme Arts Technologies et médias en journalisme. (Bien sûr elle ne savait pas qu’il faisait aussi froid au Saguenay en hiver). C’est d’ailleurs peut-être d’où est née sa passion pour le café.

À voir aussi

Franc succès pour l’ouverture de la pêche aux poissons de fond

C’est officiel, la saison de pêche aux poissons de fond peut enfin débuter ! Tant …