samedi , 17 novembre 2018
Accueil / Actualités / Conseil municipal de Saguenay | Dénonciation du salaire des élus
Conseil municipal de Saguenay

Dénonciation du salaire des élus

La hausse marquée du salaire des élus à Saguenay a été déplorée par des citoyens lundi soir, puis défendue par la mairesse Josée Néron et les conseillers d’arrondissement lors de la séance du conseil municipal à l’hôtel de ville de Chicoutimi.

 Alors que le revenu annuel des élus est passé de 30 000 $ à 50 000 $ cette année, un citoyen est venu confronter ceux touchés par cette hausse. «Être conseiller dans les années 30 et 40 était une réalité complètement différente de celle d’aujourd’hui, que ce soit sur le plan légal ou législatif. Si on veut attirer la jeunesse à vouloir se lancer en politique, il faut que ce soit suffisamment rémunéré», a affirmé Josée Néron en point de presse à la suite du rassemblement.

Plusieurs citoyens, dont quelques membres de la Coalition pour la protection de l’intégrité du fjord, ont manifesté leur mécontentement lors du conseil municipal de Saguenay.

La conseillère et présidente de l’arrondissement de Jonquière, Julie Dufour, a quant à elle réagi avec émotion. Elle a justifié l’augmentation de salaire en mentionnant que le travail de conseiller s’étendait sur bien plus que les 35 heures de travail rémunérées par semaine, puis que les gens exerçant ces fonctions le font par désir d’aider la population beaucoup plus que pour le salaire.

Protestation pour la protection du fjord du Saguenay

D’autre part, la Coalition pour la protection de l’intégrité du fjord, fondée le 2 novembre dernier, a fait sa première dénonciation publique à l’assemblée de lundi, alors que près d’une centaine de ses membres étaient présents pour faire valoir leur point de vue. Créée pour défendre les enjeux environnementaux concernant la région et plus particulièrement le fjord du Saguenay, la coalition critique notamment l’implantation d’un terminal maritime pour exportation de la compagnie Arianne Phosphate, les projets de gaz naturel liquéfié dans la région et la progression du projet de la fonderie BlackRock.

«L’Équipe du renouveau démocratique (ERD) est, selon votre plan d’action, en faveur des projets de société, de protection du fjord et de diminution de l’empreinte environnementale. On veut voir ces enjeux être réellement priorisés», a déclaré une citoyenne et membre de la nouvelle coalition. Le conseil déposera la déclaration de la coalition concernant les urgences climatiques et en prendra connaissance.

Démolition de l’église Sainte-Cécile

 Le conseil a annoncé lundi que la partie de l’église Sainte-Cécile de l’arrondissement Jonquière appartenant à Revenu Québec sera détruite. La partie restante de l’infrastructure du secteur Kénogami sera également démolie en raison du mauvais état du bâtiment.

À propos de Gabriel Duhamel

Cowansvillois d’origine, Gabriel habite maintenant au Saguenay depuis l’âge de 16 ans pour étudier le métier dans lequel il veut œuvrer depuis un très jeune âge : journaliste sportif. Sa passion sans limite pour l’écriture et les différentes ligues sportives a non seulement causé son départ du nid familial dès la fin du secondaire, mais a aussi facilité sa collaboration avec différents médias sportifs sur le Web et dans un hebdomadaire régional lors des dernières années. Puis, après un an comme gestionnaire des réseaux sociaux des Élites de Jonquière dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ), il s’occupe présentement des communications et assure la description des matchs de l’équipe. Malgré d’autres intérêts, notamment pour la politique, la culture et l’économie, c’est davantage en couvrant un match de hockey, de tennis, de football ou de tout autre sport que Gabriel se voit lors de sa future carrière.

À voir aussi

SAQ | Les employés de la région en grève jusqu’à lundi.

Les 5500 membres du Syndicat des employés de magasins et de bureaux de la Société …