dimanche , 19 mai 2019
Accueil / Sports & loisirs / Arbitre dans la LHJMQ | Jean-Sébastien Cloutier fait sa marque
Arbitre dans la LHJMQ

Jean-Sébastien Cloutier fait sa marque

Jean-Sébastien Cloutier a fait ce que personne n’a été capable de faire dans les 14 dernières années dans la région: devenir arbitre dans la ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Ce dernier est aussi le deuxième plus jeune officiel dans le circuit Courteau.

«En ce moment, je suis arbitre dans le Midget AAA, dans le Junior AAA et maintenant juge de ligne dans la LHJMQ. J’étais vraiment surpris d’avoir cette chance et surtout de prendre de l’expérience accompagné des meilleurs», a mentionné Jean-Sébastien Cloutier en entrevue téléphonique.

Le dernier à avoir représenté le Saguenay—Lac-Saint-Jean en tant qu’arbitre au sein de la LHJMQ est le Jonquièrois Marc Simard. Cloutier suit donc ses traces, mais affirme toutefois avoir eu quelques difficultés à se faire remarquer.

«C’était difficile de voir des gens de Québec et Montréal avec moins d’expérience appelés avant moi. […] J’ai persévéré et j’ai pris les opportunités qui s’offraient à moi. Finalement, j’ai été repéré durant les finales du Midget AAA par des représentants de Hockey Québec qui m’ont offert ma chance», a ajouté le diplômé en Technique policière.

Le manque de visibilité dans les régions peut certainement nuire au développement des futurs arbitres de percer dans les rangs juniors. C’est un phénomène qui a énormément touché Jean-Sébastien Cloutier. Il a cependant profité du meilleur tremplin pour se rendre dans le circuit Courteau: la Ligue midget AAA.

Ce calibre a permis à M. Cloutier de voyager à travers la province et ainsi se faire voir par les dirigeants de Hockey Québec qui sont responsables des hommes «rayés». C’est à partir de ce moment-là que le policier a considéré les chances de continuer sa carrière d’officiel.

«Quand j’ai remarqué que ma carrière de hockeyeur allait se terminer, j’ai décidé de m’investir plus en tant qu’arbitre. Les gens autour de moi ont vu mon potentiel et moi-même je m’en suis aperçu dans les rangs midget» a indiqué Jean-Sébastien Cloutier qui remplace quelques fois par mois en tant que juge de ligne dans la LHJMQ et continue par la même occasion sa carrière de policier à temps partiel.

Le jeune homme originaire de Lac-Bouchette et résident d’Alma veut poursuivre son parcours en tant que policier, mais désire quand même arbitrer durant de nombreuses années.

 

 

 

À propos de Nicolas Jean

Dès son plus jeune âge, Nicolas Jean s’amusait dans le sous-sol de ses parents en jouant au hockey. Après les nombreux tirs dans les murs causant des trous, il se faisait lui-même ses propres entrevues observant de haut les Pierre Houde et Luc Gélinas de ce monde. Il était très envisageable pour lui de devenir journaliste déjà à huit ans. Originaire de Chicoutimi, « le natif » comme le surnomme ses collègues atémiens, est une personne très disciplinée qui sort souvent de sa zone de confort. Malgré les échecs, il reste positif et déterminé. Même si Nicolas aime écouter les autres, il aime encore plus débattre avec ceux-ci peu importe le sujet qui le touche de près ou de loin. Il adore plus particulièrement avoir raison même s’il sait qu’il a tort. Peu importe la température, il fredonnera des chansons variant des Bee Gees à Migos. Son amour pour les statistiques le rend attachant même s’il étire la sauce parfois. Il peut paraitre bizarre avec ses danses quand vous le voyez dans le couloir, mais comme on dit : il ne faut pas se fier à la couverture d’un livre !

À voir aussi

Les Sags l’emportent en prolongation

Les Saguenéens de Chicoutimi (28-20-7) sont venus à bout des Remparts de Québec (22-21-11), par …