Le début de la pêche blanche incertain

Les villages devraient ouvrir le samedi 28 janvier.

Même si le début de la pêche blanche sur le fjord prévu le 28 janvier est encore incertain en raison des températures douces, le comité de bassin de la baie des Ha ! Ha ! (CBBH) incite les pêcheurs à participer à la pêche scientifique du flétan atlantique jusqu’au 5 mars prochain.

« C’est certain qu’au niveau de la glace c’est un peu plus compliqué, précise le directeur du CBBH et directeur général de Contact Nature, Marc-André Galbrand. La glace épaissit moins vite. Ça va faire en sorte que c’est une saison un peu plus tardive qu’à l’habitude. En ce moment, on est en train de déneiger les villages. On a hâte d’avoir les prochaines mesures pour savoir si on va pouvoir ouvrir en fin de semaine. »

M. Galbrand explique aussi qu’ils ont encore agrandi les deux villages. Ils pourront accueillir plus de 1100 cabanes.

Pêche scientifique

C’est au Musée du Fjord que l’on peut se procurer le permis de pêche scientifique.

À cette deuxième édition de pêche scientifique sur le flétan atlantique, le CBBH espère une plus grande participation et un plus grand nombre de flétans pêchés.

« Il y avait tellement de contraintes que les pêcheurs préféraient continuer de faire leur pêche aux poissons de fond (pêche récréative). Parce que se concentrer plusieurs heures pendant des semaines en espérant un flétan au bout de sept lignes, c’est très contraignant », explique l’administratrice du CBBH et directrice des expositions, de la conservation et du développement durable au Musée du Fjord, Myriam Coulombe.

Avec le permis de pêche de cette édition, les amateurs auront le droit de capturer d’autres espèces de poissons en même temps que le flétan sur une autre canne à pêche. Il reste interdit d’avoir des lignes sans surveillance. Aussi, il n’y a plus de contraintes sur la grosseur de l’hameçon et de l’enjoint de pêche.

Mme Coulombe et M. Galbrand sont optimistes que ces allégements vont favoriser le nombre de flétans capturés et augmenter la participation des pêcheurs. Cette année, l’objectif est d’obtenir un maximum de 100 poissons.

Les pêcheurs n’auront qu’à prendre rendez-vous au Musée du Fjord pour enregistrer leurs prises où le mesurage et le prélèvement auront lieu.

À propos de Sandrine Déry

Avatar photo
Sandrine Déry est une journaliste hors pair qui n’hésite pas à défendre les injustices. Tout comme les lions, son signe astrologique, elle aime prendre sa place et s’investir pleinement dans ce qu’elle fait. Native de Baie-Comeau, Sandrine commence ses études en Arts et lettres où elle fera une année complète avant de rentrer à l’École supérieure en Art et technologie des médias. Après une profonde indécision entre le journalisme et la radio, elle décide finalement de choisir le journalisme. Passionnée de la culture et des arts depuis qu’elle est toute petite, elle rêve de devenir une critique culturelle à la radio… et une actrice. Déjà à 20 ans, la jeune femme a complété un stage d’une journée sur le plateau de TVA Nouvelles. Demeurant désormais à Jonquière pour les études, Sandrine profite de toutes les opportunités qui s’ouvrent à elle pour mettre en avant sa créativité tout comme elle le fait en créant des personnages dans le jeu de simulation de vie, les Sims4.

À voir aussi

Fin de semaine de prévention pour les motoneigistes

  Luc Tardif du SPS accompagné de la sergente  Nathalie Girard de la SQ. (Photos …