Accueil / Actualités / Transport adapté aux aînés | Financement important pour ÉCOBES
Transport adapté aux aînés

Financement important pour ÉCOBES

L’enseignant-chercheur Jean-Guillaume Simard est le pilote du projet.

Le Fonds d’innovation sociale destiné aux collèges et aux communautés du Conseil de recherche en sciences humaines du Canada (CRSH) a alloué un financement de 230 000 $ à l’équipe de recherche d’ÉCOBES pour un projet de transport adapté aux besoins des aînés.

Le projet est en place depuis maintenant plus d’un an dans la MRC Domaine-du-Roy, plus spécifiquement à Saint-Félicien et à Roberval. Plus concrètement, le service de taxibus, géré par l’organisme Accès transport, offre aux aînés plus d’une centaine de bornes semblables aux arrêts d’autobus, ainsi qu’une flexibilité quant aux horaires. Les utilisateurs peuvent donc préciser l’heure à laquelle ils ont besoin d’un taxi.

Selon l’enseignant-chercheur Jean-Guillaume Simard, qui pilote l’équipe de recherche, le montant reçu par ÉCOBES permettra d’apporter une réflexion plus large face au projet. «Une partie de l’argent ira à l’équipe de recherche pour qu’elle trouve les problèmes et les solutions reliés à cette initiative. Le reste sera réparti pour les analyses et pour l’équipement nécessaire au développement du projet», a-t-il expliqué.

Parmi les avancées technologiques, ÉCOBES et Accès transport souhaitent mettre à la disposition des utilisateurs des montres qui permettront d’évaluer la distance parcourue en taxi ainsi que celle à pied. De plus, ce suivi GPS rendra possible l’évaluation globale de l’expérience du client en analysant, par exemple, les chauffeurs, selon Jean-Guillaume Simard.

Le travail de l’équipe de recherche se poursuivra encore pendant la prochaine année. «Nous aurons plusieurs rencontres avec des utilisateurs, des représentants d’organismes pour personnes âgées et des représentants de chambres de commerce par exemple, pour cibler les problèmes à prioriser», a relaté l’enseignant-chercheur. Jusqu’à présent, un des problèmes déjà ciblés est la sensibilisation. «On s’aperçoit que ça peut faire peur à certaines personnes. C’est un nouveau projet de transport collectif. Nous devrons faire de l’information pour démontrer tous les avantages du projet.»

À propos de Alexandre Bissonnette

Originaire de la grande ville de Repentigny, Alexandre Bissonnette n’a jamais caché son amour pour le sport. Joueur de hockey l’hiver et entraîneur de golf durant la saison estivale, le jeune homme de 19 ans comble ses temps libres comme chroniqueur sportif pour La Première Ronde, média web en essor, couvrant notamment les activités des Saguenéens de Chicoutimi de la LHJMQ. Rêvant de faire apparition à la télévision comme analyste sportif depuis son jeune temps, Alexandre a traversé le parc des Laurentides, persuadé de prendre la bonne décision pour son avenir. Si son centre d’intérêt principal est le sport, il garde néanmoins une oreille grande ouverte à l’actualité, la politique et parfois même à l’art. La grande aventure d’ATM n’aura fait qu’accroître sa passion pour le monde des médias, et l’aura aidé à développer des qualités qui le suivront longtemps.

À voir aussi

Sujets sensibles : les journalistes doivent être prudents

Certains médias minimisent les risques de traiter les sujets sensibles avec sensationnalisme. Le poids des …