mercredi , 21 octobre 2020
Accueil / Actualités / État des routes | Saguenay supérieure à la moyenne
État des routes

Saguenay supérieure à la moyenne

Saguenay a une cote d’appréciation de sa chaussée au-dessus de la moyenne provinciale. Selon les analyses effectuées par le ministère des Affaires municipales et de l’organisation du territoire, la cote du Saguenay se situe à 57%, ce qui est plus élevé que la moyenne québécoise de 52%.

Un investissement de 20M$ a été fait pour 2019 afin d’obtenir une telle cote. Celle-ci est déterminée par des informations relatives à la dégradation de la surface et par le confort de roulement dans les rues. Selon la mairesse, Josée Néron, 28km de route doivent être réparés annuellement afin de garder les chemins dans un bon état. Cette année, 30,6km de chaussée ont été réparés depuis la période de dégel et 14,5km sont à finaliser avant le 1er juillet 2020.

Plusieurs travaux de réparation de fissures sont toujours en cours. Selon le président de la Commission des travaux publics, des immeubles et du génie, Michel Tremblay, ces travaux de réfection ne sont pas tout à fait terminés, mais les employés en font le plus possible.

Le directeur des services et du génie, Luc Côté, explique que des analyses des réseaux d’aqueducs et d’égouts ont été réalisées dans l’optique de savoir quels segments de routes devaient être réparés en priorité. «En faisant l’analyse des égouts et de l’aqueduc sous les routes en moins bon état, ça nous permettait de savoir si nous devions faire une route ou l’autre en premier. Par exemple, si on a une rue en très mauvais état et que le réseau d’égout est en bon état, nous allons faire des travaux de pavage le plus tôt possible. Par contre, si la route est en mauvais état et que l’on remarque que le système d’aqueduc sera à réparer dans quelques semaines, nous allons attendre les quelques semaines, histoire de ne pas faire le travail en double», explique M. Côté.

Des travaux essentiellement dans les rues locales

Selon les documents présentés lors de la conférence de presse, une grande partie des travaux ont été réalisés dans les rangs, routes et chemins. La cote d’appréciation se situait autour de 41% lors de la dernière analyse en 2015. Beaucoup de travaux ont été réalisés au cours des dernières années afin de faire monter la cote à 57%.

L’objectif de Josée Néron serait de faire monter la cote d’appréciation de la ville de 2% par année. La prochaine campagne d’inspection de la chaussée aura lieu en 2021.

À gauche, Luc Côté. Au centre, Josée Néron. À droite, Michel Tremblay. Photo: Samuel Montigny

À propos de Samuel Montigny

Samuel Montigny
Samuel est un jeune homme de 20 ans originaire du petit village de Saint-Justin, en Mauricie. De nature enjouée, quoique introverti, il parle peu, mais il est toujours là pour poser un sourire sur le visage de ses collègues. Depuis son tout jeune âge, Samuel a une grande passion pour la radio. Il souhaite ardemment devenir journaliste à la radio. Il est également un très grand passionné de théâtre. Il a fait partie d'une vingtaine de productions, autant sur scène que dans la régie, à s'occuper de l'éclairage. Samuel est déterminé à progresser dans sa carrière de journaliste et à vivre de nombreuses aventures.

À voir aussi

Saguenay-Lac-Saint-Jean: à deux pas de la zone rouge

  Le directeur régional de la santé publique, Dr Donald Aubin, a indiqué que les 24 à …