Une défaite sereine | La retraite pour Jean-Pierre Blackburn

219
0
Partagez :

Le candidat indépendant à la mairie de Saguenay Jean-Pierre Blackburn était serein face à sa défaite. Il a mené selon lui «sa plus belle campagne» en carrière. L’ancien ministre conservateur a annoncé qu’il quittait définitivement la vie politique et qu’il prenait sa retraite.

La nette victoire de la chef de l’Équipe du Renouveau démocratique (ERD) Josée Néron s’est présentée rapidement. Après une attente interminable causée par les nombreuses difficultés du site informatique de la ville de Saguenay, les premiers résultats sont sortis en faveur de Mme Néron. Rapidement, la chef de l’ERD a pris l’avance dans la course.

Malgré tout, les partisans de M. Blackburn sont restés optimistes. Tous les yeux étaient rivés à l’écran dans l’espoir de voir le nombre d’appuis augmenter pour Jean-Pierre Blackburn. Lorsque le résultat final est tombé, la salle est devenue silencieuse. Tous semblaient déçus de la défaite évidente du candidat indépendant.

À l’arrivée de M. Blackburn, ses partisans l’ont accueilli chaleureusement. Le candidat au poste de premier magistrat a tenu à remercier chacun d’entre eux avant de s’adresser aux médias.

«Selon moi, M. Blackburn a mené une excellente campagne, c’était une campagne de contenu où il a proposé de nouvelles idées pertinentes pour l’électorat» a soutenu le conseiller de Jean-Pierre Blackburn et l’ancien candidat à la mairie de l’ERD Paul Grimard.

Lors de son discours, Jean-Pierre Blackburn était satisfait du déroulement de sa campagne, entre autres grâce à la qualité de son programme et ses nouvelles idées offertes à la population de Saguenay.

Blackburn a souligné la victoire de la chef de l’ERD Josée Néron. «Je tiens à féliciter celle qui devient notre maire à Saguenay, Josée Néron, votre talent pour exploiter le fait que vous étiez une mère de cinq enfants et que vous vous êtes tenue debout face au maire Jean Tremblay aura porté fruit. Je vous souhaite beaucoup de succès au sein de la région. » a déclaré l’ancien ministre conservateur.

Blackburn a également dénoncé l’appui des députés péquistes Sylvain Gaudreault et Mireille Jean à Josée Néron. Il a tenu à remercier la députée fédérale néodémocrate de Jonquière Karine Trudel qui n’a pris aucune position tout au long de la campagne municipale.

 

Partagez :