Ouverture hâtive du Mont-Édouard

201
0
Partagez :

Le Mont-Édouard ouvre trois de ses pistes de ski cette fin de semaine, une avance importante comparativement à l’an dernier. Les autres stations, comme le Mont-Fortin et le Valinouët, ne tarderont pas à accueillir les skieurs et les planchistes.

 

Le directeur général du Mont-Édouard, Claude Boudreault, assure que 2,2 kilomètres de pistes seront ouverts dès cette fin de semaine du 18 et 19 novembre. Quant au Mont-Fortin, la station estime que certaines pistes seront ouvertes avant le 15 décembre. D’ici là, les organisations s’activent pour la vente d’abonnements de saison, l’entretien des pistes, la formation des employés et la promotion des nouveautés.

Claude Boudreault prévoit que ce sera une saison record cette année avec plusieurs nouveautés. La station de L’Anse-Saint-Jean recevra pour la première fois la compétition de ski alpin la plus impor- tante du Saguenay–Lac-Saint-Jean avec la participation de plus de 200 athlètes de partout au Québec.

Le nombre d’abonnements a doublé depuis trois ans et le DG remarque une augmentation de 20 % des cartes de saison compara- tivement à l’année dernière à pareille date. L’équipe du Mont-Édouard a débuté l’enneigement une semaine plus tôt que l’an passé, soit le 7 novembre, et ce, grâce à l’investissement dans des canons à neige avant-gardistes.

La station du Mont-Édouard mise également sur le ski haute route en offrant une ascension au sommet et la possibilité de dormir dans un refuge. «On sent que les gens ont hâte. Ils nous demandent quand on va ouvrir», s’enthousiasme M. Boudreault.

Le directeur des communications à la Ville de Saguenay, Jeannot Allard, explique que l’ouverture de la station du Mont-Fortin dépend de la température. Le Mont-Fortin attend une moyenne de 10 degrés sous la barre du zéro pour sortir les canons à neige. «On espère que la saison qui s’en vient va être mieux que l’année passée», confie M. Allard.

Quant à la station de ski le Valinouët, dont la neige est 100 % natu- relle, elle est activement à la recherche de personnel pour combler plusieurs postes. L’engouement se fait sentir dans les commentaires Facebook des publications du Valinouët.

Partagez :