«À Jamais», l’héritage de Ginette Reno

199
0
Partagez :

 

Ginette Reno présente son album À Jamais lors d’une entrevue à l’hôtel le Montagnais à Chicoutimi.
Photo: Jasmin Blanchette

Après 60 ans de carrière, la chanteuse Ginette Reno revient en force avec son tout nouvel album À jamais. À 72 ans, l’interprète laisse en héritage cette œuvre musicale de 13 chansons tirées directement de ses émotions.

«Chaque chanson de cet album a été choisie avec soin. Pour moi, chacune d’entre elles a son histoire et sa raison d’être», confie l’artiste qui était de passage dans la région cette semaine.

Pour Ginette Reno, il s’agit d’un projet unique puisqu’elle a bâti cet opus en prenant en considération qu’il s’agissait peut-être de son dernier album avant son départ.

«Rendue à mon âge, tu ne sais pas quand ce sera le temps de partir. Tout ce que je fais, je le fais comme si c’était la dernière fois. Pour moi, chaque fois, c’est comme si c’était le dernier album. C’est encore plus réel maintenant, à l’âge que j’ai. Si je meurs demain, les gens vont pouvoir écouter cet album et penser à moi», affirme Ginette Reno, émue.

L’artiste a donc mis son cœur sur la table pour chanter ses chansons sans aucun filtre. Le titre La Grosse en est un bon exemple puisque la composition ramène la chanteuse à une époque où son physique a eu un impact sur son parcours professionnel. «Lorsque je suis allée en France, le public me surnommait ainsi», se remémore Mme Reno.

«Elle est brisée de l’intérieur, la grosse. Il y a même des morceaux de son cœur au fond de sa peau toute en douleur. Elle casse comme de la porcelaine, il y a même des débris de ses peines en dedans d’elle et ça la gêne», a chanté Mme Reno lors d’une entrevue avec le journal La Pige, jeudi matin.

L’émotion est également ressentie lorsque la chanteuse interprète Ta vie. «J’ai une affection particulière pour les paroles de cette chanson. La surprise est à la fin lorsque l’on réalise qu’il s’agit d’une mère qui parle à son enfant.»

Au final, la septuagénaire est fière de ce testament musical.

Une chose est certaine, la passion pour la chanson restera ancrée chez Ginette Raynault Reno jusqu’à la fin de ses jours. «Moi, j’ai le verbe être, j’ai deux choses dont je suis certaine: je suis une femme et je suis une chanteuse. »

Partagez :