Froid extrême à prévoir pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean.

275
0
Partagez :

 Les citoyens du Saguenay-Lac-Saint-Jean devront bien attacher leur tuque vendredi et samedi. Une grande masse d’air froid survolera le Québec, abaissant les températures de la région très près des records saisonniers. 

Des températures bien en deçà des normales de saison sont à prévoir pour la fin de la semaine au Saguenay-Lac-Saint-Jean. (Photo : Jérémy Trudel)

Environnement Canada prévoit des maximums de -29°C et -30°C vendredi pour Saguenay et le Lac-Saint-Jean respectivement. 

« Le refroidissement éolien pourrait abaisser la température à -45°C. Il faudra être très prudent si on a à se déplacer ou à travailler à l’extérieur », prévient le météorologue d’Environnement Canada, André Cantin. 

Si le froid s’est rapidement installé après un mois de janvier plus chaud qu’à l’habitude, le mois de février s’annonce beaucoup plus frais pour l’ensemble du Québec.  

« Il y aura une accalmie à partir de mercredi, mais le froid sera de retour à compter de jeudi en fin de journée avec le passage d’un front froid et d’une masse d’air extrêmement froide qui va couvrir tout le Québec », explique le météorologue. 

À titre comparatif, au cours des 60 dernières années, les températures les plus froides enregistrées à pareille date dans la région étaient de -35°C, en 2015. 

Des garagistes fins prêts 

Des températures d’une telle ampleur signifient un achalandage accru pour les garagistes. Cependant, c’est une réalité familière pour eux au Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Ça augmente énormément l’affluence, mentionne le garagiste Justin Côté. Des véhicules qui ne décollent pas le matin, des batteries qui gèlent. On est rendu habitué à aller booster des voitures de gens qui ne peuvent pas aller travailler », ajoute-t-il.  

Dans les garages de Jonquière, on s’attend à un achalandage accru. (Photo : Jérémy Trudel)

Une journée comme les autres 

Chez les citoyens, on ne s’inquiète pas du froid qui s’approche. Certains voient même du positif pour la région, alors que le froid pourrait venir en aide à quelques industries. « Ça va être bon pour les glaces et les pentes de ski. Si on s’habille en oignon pelure par-dessus pelure, ça va bien aller », assure un patrouilleur de ski. 

Les citoyens ont l’habitude des températures extrêmes dans leur région. (Photo : Jérémy Trudel)

Les températures devraient s’adoucir à partir de dimanche et se rapprocher des normales de saison. Environnement Canada prévoit un maximum de -10 pour clore la fin de semaine. 

Partagez :