Une nouvelle mobilisation contre GNL Québec

274
0
Partagez :

La Coalition Fjord a profité de la marche pour le climat pour dévoiler, devant une foule d’environ 1000 personnes, sa nouvelle mobilisation panquébécoise visant à réunir les citoyens afin de freiner le projet de GNL Québec. 

C’est le porte-parole du groupe Coalition Fjord, Adrien Guibert-Barthez, qui a annoncé la nouvelle initiative devant les manifestants réunis à l’extérieur de l’UQAC. «On lance pour le mois d’octobre cette mobilisation étudiante dans tous les campus. On veut que les gens soient plus informés, qu’ils prennent position et qu’ils parlent à leurs élus.»

En pleine campagne électorale, le projet de GNL Québec, un oléoduc de 750 km transportant du gaz naturel de l’Ouest canadien jusqu’au Saguenay, crée une polémique dans la province.

Pour les défenseurs de l’environnement, ce projet se doit d’être arrêté dû à ses impacts environnementaux. «Nous sommes convaincus qu’avec la mobilisation citoyenne, on peut arriver à arrêter ce projet. C’est possible de le faire», a ajouté le porte-parole de la Coalition Fjord.

Manifestation à Chicoutimi

 Le 27 septembre était aussi synonyme de protestation mondiale pour tous les défenseurs l’environnement. Réunis à l’UQAC, certains candidats fédéraux participaient à l’événement, dont Lynda Youde, du Parti Vert, ainsi que Mario Simard, du Bloc Québécois. Une délégation de Québec Solidaire était aussi sur place. «Le message qu’on veut passer aujourd’hui c’est d’aller voter pour un parti qui va vraiment prendre le virage environnemental», a déclaré la candidate verte, Lynda Youde.

La candidate du Parti Vert dans Chicoutimi-le-Fjord, Lynda Youde.

Parmi les manifestants, des gens de toutes les tranches d’âge se mobilisaient pour la marche. Le projet GNL Québec se retrouvait au cœur des protestations des personnes présentes. «GNL Québec, c’est un projet qui n’a pas de bon sens. Québec Solidaire s’oppose fermement à ce projet», a déclaré le coordonnateur de Québec Solidaire Chicoutimi, Tommy Philippe.

Organisation de la marche

L’événement a été organisé en collaboration entre l’Association générale des étudiantes et étudiants du Cégep de Jonquière (AGEECJ), l’Association générale des étudiantes et étudiants du Cégep de Chicoutimi (AGEECC), le MAGE-UQAC ainsi que la Coalition Fjord. Les trois groupes se sont rencontrés plusieurs fois depuis août afin de coordonner la journée.

Le porte-parole de la Coalition Fjord, Adrien Guibert-Barthez, lors de la manifestation du 27 septembre.

Les manifestants se sont rassemblés devant le pavillon principal de l’UQAC. Ils ont marché jusqu’à la rue Racine pour finalement terminer leur trajet devant le bureau du député sortant conservateur, Richard Martel.

Partagez :