L’eSport, c’est du sport

207
0
Partagez :

Sport et eSport ne se ressemblent pas seulement de par leur nom. Ces deux activités que tout semble opposer partagent effectivement des valeurs communes: le respect, l’esprit d’équipe et de compétition et surtout l’idée de dépassement.

Tout d’abord, le terme «sport» a pour racine le mot de vieux français desport qui signifie «divertissement et plaisir physique ou de l’esprit». Donc déjà, il est très difficile de ne pas inclure l’eSport dans cette définition.

Évidemment, sur un plan strictement physique, l’eSport reste majoritairement pratiqué assis devant un écran et ne peut pas être considéré comme une activité sportive au sens propre. Les mouvements de la main pour déplacer la souris ne sont pas assez significatifs pour engendrer des bénéfices sur la santé globale. Toutefois, les professionnels d’eSport profitent d’entraîneurs et de nutritionnistes au même titre qu’un athlète pour se maintenir dans une excellente forme physique…il faut se départir du préjugé typique de l’homme plutôt grassouillet qui joue aux jeux vidéo toute la journée.

Dans un autre ordre d’idées, tout comme leurs homologues sportifs, les meilleures équipes ou meilleurs joueurs d’eSport sont vus comme de véritables stars dans leur milieu. De ce fait, les joueurs d’eSport sont aussi sollicités par les grandes marques. Plusieurs commanditaires reconnus dans l’univers du jeu vidéo s’arrachent les contrats pour équiper les plus grands joueurs et ceux-ci sont des modèles pour les jeunes tout comme les Sydney Crosby, Cristiano Ronaldo et Serena Williams de ce monde.

Honnêtement, la seule différence entre le sport et l’eSport, c’est l’effort physique. Bien sûr que c’est un élément important lorsqu’on parle de sport mais cet argument ne pèse certainement pas assez dans la balance en comparaison avec les nombreux points communs: ils ont tous les deux leurs propres vedettes et font vibrer les fans lors des grands événements, ils mettent de l’avant des valeurs communes et une volonté de se dépasser mentalement sans oublier le PLAISIR.

Partagez :