mercredi , 5 octobre 2022

Lynda Youde ne jette pas l’éponge malgré la défaite

La candidate du Parti vert, Lynda Youde, a perdu les élections fédérales. Malgré la défaite, elle reste optimiste et continue à représenter le parti de l’environnement dans Chicoutimi-Le Fjord afin de faire connaître leurs valeurs et leurs objectifs.

La candidate du Parti vert a passé la soirée électorale au Bistrot du Fjord, en compagnie de ses amis. À la fin de la soirée, elle obtient un total de 3,1 % des votes, soit 1357, laissant la victoire à Richard Martel du Parti conservateur du Canada avec 36,7 % des votes, soit 15 862.

Malgré la défaite, Lynda Youde est heureuse de la réélection de la chef du Parti vert Élizabeth May. De plus, Jenica Atwin et Paul Manly ont obtenu un siège chacun, dans leur circonscription respective soit Fredericton et Nanaimo-Ladysmith. «Je suis très heureuse du résultat car, auparavant on n’avait que deux députés», exprime avec joie la candidate du Parti vert Lynda Youde.

Aucunement surprise

Le résultat du vote n’a pas été une surprise pour elle. En raison du mode de scrutin du Canada, les électeurs ont plus voté par stratégie, selon la candidate. Par conséquence, cela a été plus difficile pour les nouveaux partis de se démarquer et remporter plus de sièges.

Projets

La candidate se donne comme défi de faire davantage connaître le parti dans la circonscription de Chicoutimi-Le Fjord. «Le Parti vert du Canada fait partie d’un mouvement mondial. Le changement du mode de scrutin, faire connaître nos valeurs et la lutte contre le changement climatique seront nos priorités», déclare-t’elle.

Bonne perdante, Lynda Youde ne quitte pas le monde politique. Au contraire, elle continuera à être la porte-parole régionale de Chicoutimi et militera pour divers dossiers comme GNL Québec. «Cela va être important de bien faire connaitre nos objectifs et nos valeurs dans ces dossiers pour montrer l’importance de ce jeune parti et le message que nous voulons apporter pour les générations futures», conclut-elle.

 

Lynda Youde a suivi la soirée électorale avec ces proches au Bistrot du Fjord. Crédit photo : Rudy Jodoin.

À propos de Edward Sanger

Edward Sanger est originaire de la France. Il obtient sa double citoyenneté à l'âge de 6 ans. Edward a travaillé fort pour pouvoir tracer son chemin. Homme de ménage, boulanger, serveur ou encore barman, il ne dépend jamais des autres pour aller au bout de ses rêves. Passionné de la photographie depuis toujours, il participe à des concours et à des expositions dans le style du portrait. Souriant et désireux d'aider les autres, il projette de devenir psychologue photographe en art thérapie via les discussions. Pour le moment, il est photographe de lutte à Jonquière et il est à la tête d'un comité LGBT+. Edward Sanger ne connait pas le mot abandon. Il se relève après chaque coup pour gagner de l'expérience et se démarquer plus. Son prochain objectif, aider la communauté LGBT+ dans les médias.

À voir aussi

Défaite d’Émile Simard à Dubuc : un regard vers l’avenir

Malgré la défaite, le candidat du Parti québécois dans Dubuc Émile Simard a gardé le …