Barrages routiers à Alma | Les automobilistes se mobilisent pour l’Hôtel-Dieu

253
0
Partagez :

Près de 7 millions de dollars ont été amassés par la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma et réinvestis dans de l’équipement de santé depuis sa création.

Les automobilistes de la MRC de Lac-Saint-Jean Est ont fait preuve de générosité pour la première campagne de sollicitation routière de La Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma qui se déroulait jeudi.  Les résultats ont été au-delà des espérances de l’organisation.

Une trentaine de bénévoles se sont déployés dans six municipalités, soit Alma qui comptait trois barrages, Métabetchouan, Lac-à-la-Croix, Hébertville, Hébertville-Station et Saint-Nazaire entre 6h et 9h30. Au total, ce sont huit barrages routiers qui ont été mis en place. «On ne s’attendait pas à autant de trafic dans les petites municipalités», a déclaré d’un ton enjoué la coordonnatrice aux événements et communications de la fondation, Alexandra Gilbert. Les usagers de la route se sont montrés très sensibles à la cause, aux dires de cette dernière.

La fondation s’est limitée à ces six territoires, faute de pouvoir compter sur plus de bénévoles. «La présence des Chevaliers de Colomb et le Club Optimiste ont fait une belle différence», a dévoilé Mme Gilbert.

Au moment d’écrire ces lignes, le montant total amassé n’était pas comptabilisé. «On est très optimiste pour cette première édition», a rapporté la coordonnatrice. Les organisateurs de la collecte de fonds espèrent pouvoir faire l’achat d’un nouveau moniteur physiologique estimé à 7 500 $, un appareil permettant une surveillance accrue des signes vitaux des poupons et jeunes enfants. Celui-ci peut aussi suivre les jeunes patients lors de transports entre l’hôpital et Québec.

Pour cette collecte de fonds, la fondation tenait à avoir une présence physique dans la MRC d’où l’idée des barrages routiers. Une organisation qui a nécessité quelques semaines pour recruter les bénévoles et se munir des permis adéquats. Les organisateurs comptent répéter l’expérience l’année prochaine, mais tenteront de se déployer dans toutes les municipalités de la MRC.

Partagez :