Programme préscolaire-primaire | Des modifications prévues à l’UQAC d’ici 2021

208
0
Partagez :

Les professeurs sont à l’origine des demandes pour la modification du programme.

 

L’Université du Québec à Chicoutimi proposera un nouveau programme en éducation préscolaire et en enseignement du primaire d’ici septembre 2021.

Mariane Guay

mariane.14@hotmail.com

Plusieurs modifications seront apportées au programme actuel dans le but de bonifier le cheminement des étudiants, de répondre aux «vraies» questions des futurs enseignants et de permettre davantage de temps en action dans les cours. Il est d’ailleurs possible que les cours soient remaniés.

Ces changements sont exigés par les professeurs conjointement avec les résultats du système d’évaluation institutionnel implanté à l’établissement universitaire. De plus, le directeur du module d’éducation préscolaire et d’enseignement du primaire Loïc Pulido explique que c’est le bon moment pour des améliorations. «À chaque dix ans à peu près, il y a une réforme pour s’adapter aux nouvelles réalités», a-t-il mentionné.

Actuellement, le programme remodelé est en cours d’évaluation. Le but est de pouvoir commencer à l’enseigner dès septembre prochain, mais il est possible que cela ne soit possible qu’en 2021. M. Pulido croit que l’on saura en février ou en mars si ce sera le nouveau programme qui prévaudra l’automne prochain. « On saura à peu près au moment des demandes d’admission si les étudiants auront droit à un nouvel horaire en septembre», a-t-il expliqué.

 Une force

Pulido est confiant que ces modifications seront un bel ajout au programme déjà reconnu à l’UQAC. «Les étudiants apprécieront encore plus leur parcours scolaire, même si c’était déjà l’une de nos forces à Chicoutimi», a-t-il confié.

Selon le directeur du module, ce baccalauréat de quatre années est une force grâce au programme qui est «proche» des réalités. «C’est le cas par exemple, pour la réalité autochtone. On sait que dans la région, ils auront des élèves autochtones, alors on intègre cet aspect dans le programme. Ainsi, les étudiants seront préparés à la situation des écoles de la région.»

 

Partagez :